Facebook
Mali : 4 soldats tués dans une attaque imputée aux djihadistes   
15/11/2021

Quatre soldats maliens ont été tués dimanche dans une attaque imputée aux jihadistes au nord-est de Bamako près de la frontière mauritanienne, a indiqué l’armée nationale sur les réseaux sociaux.



 Les soldats du poste de Guiré, dans la région de Nara, «ont vigoureusement repoussé une attaque d’un groupe armé terroriste», mot communément employé pour désigner les jihadistes, a dit l’armée.

L’armée a fait état de quatre soldats tués et 14 blessés, et de six assaillants abattus.

Le Mali est livré depuis 2012 aux agissements de groupes affiliés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, et aux violences de toutes sortes perpétrées par des milices autoproclamées d’autodéfense et des bandits. Les forces régulières sont elles-mêmes accusées d’exactions.

Les violences parties du nord en 2012 se sont propagées au centre et au Burkina Faso et au Niger voisins. Elles ont fait des milliers de morts civils et militaires, et des centaines de milliers de déplacés, malgré le déploiement de forces onusiennes, françaises et africaines.

La prise du pouvoir à Bamako par des militaires à la faveur d’un putsch en 2020 n’a pas enrayé la spirale.

Le Figaro avec AFP


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés