Facebook
Signature d'un protocole d'accord entre la SOMELEC et l'Office marocain de l'électricité et de l'eau potable   
12/11/2021

Un protocole d’accord a été signé hier, mercredi, à Nouakchott, entre la Société mauritanienne d’électricité (SOMELEC) et l’Office marocain de l’électricité et de l’eau potable (OMEEP).



Le protocole d’accord a été signé en marge d’une visite de travail en Mauritanie d’une délégation de haut niveau de l’Office marocain conduite par son directeur général, M. Abderrahim Hafidhi.

Ce document, qui a été signé, côté mauritanien par le directeur général de la Somelec, M. Cheikh Ould Bedda, constituera un cadre consensuel de coopération entre les deux institutions dans la gestion des différentes composantes des systèmes électriques au moment où la Société Mauritanienne d’Électricité connaît une série de réformes prometteuses au niveau du renforcement des infrastructures électriques et de l’intégration des normes d’efficacité et de qualité dans la performance et la modernisation de la gestion et l’amélioration des services.

L’OMEEP marocain se caractérise également par une large et riche expérience dans les domaines de la production, du transport, de la distribution et de la commercialisation de l’électricité et dispose d’une présence importante dans de nombreux pays africains.

A l’issue de sa visite de deux jours, la délégation marocaine s’est entretenue aujourd’hui, jeudi, avec MM. Abdoul Mamadou Barry, secrétaire général du ministère du Pétrole, des Mines et de l’Énergie, Brahim Abdallah Ebba, directeur de l’électricité au même ministère, et Cheikh Ould Bedda, directeur général de la Société mauritanienne d’électricité.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés