Facebook
Célébration à Nouakchott de la Journée des Nations Unies   
25/10/2021

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens à l’Extérieur a célébré, lundi à Nouakchott, la journée des Nations Unies qui se tient le 24 octobre de chaque année.



 Dans un mot prononcé à l’occasion, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, M. Ahmed Sid’ Ahmed Aïda, a indiqué que la commémoration, pour la première fois, de la Journée des Nations Unies au ministère des Affaires étrangères, traduit l’importance que le secteur accorde au travail diplomatique et ce, en conformité avec la vision du Président de la République qui a exprimé lors de son premier discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies, l’engagement de la Mauritanie à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD).

C’est pourquoi, dit-il, la commémoration annuelle de cette journée constitue désormais un rituel prioritaire pour l’académie;rituel qui sera marqué par plusieurs activités commémoratives.

Pour sa part, le coordinateur résident du système des nations unies, M. Anthony Ohemeng-Boamah, a exprimé sa reconnaissance au gouvernement mauritanien, en particulier le ministère des Affaires étrangères, pour le leadership et l’initiative d’organiser cette journée au sein de l’académie diplomatique. Il a indiqué que cela illustre l’engagement de la Mauritanie au sein de l’ONU pour l’atteinte des objectifs.

S’exprimant au nom du secrétaire général de l’ONU, M. Anthony a souligné que la Covid-19, les conflits, la faim, la pauvreté et l’urgence climatique constituent les grands défis auxquels le monde est confronté. Il a rappelé que les efforts de tous doivent s’intensifier et converger vers l’atteinte des ODD à l’horizon 2030, soulignant, dans ce cadre, l’engagement de la Mauritanie pour la réalisation des objectifs de Développement Durable à travers la SCAPP, et le nouveau plan d’action 2021- 2025.

Au terme de la cérémonie , les participants ont suivi l’inauguration d’une exposition de photos, organisée par le programme alimentaire mondial (PAM), et consacrée à la célébration de la journée.

De son côté, la représentante du PAM, Mme Kinday Samba, a estimé que cette exposition permet de mesurer l’impact concret des interventions de résilience sur le terrain, à travers l’expérience de personnes, considérées comme des acteurs du changement au quotidien, en dépit des chocs auxquels ils font face.

Mme Kinday a rappelé que dans le cadre du projet «Storyteller», soutenu par le PAM, 20 femmes ont bénéficié de formations dans le domaine de la photographie, support par lequel elles peuvent exprimer leurs voix sur la résilience.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés