Facebook
Réunion à Nouakchott du comité interministériel chargé de la réforme de l’enseignement   
09/10/2021

Le Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messoud a présidé, vendredi à la primature, une réunion du comité interministériel chargé de la réforme de l’enseignement.



Au cours de la réunion, le comité a passé en revue l’agenda de la réforme, les axes, les sujets proposés et les difficultés qui seront discutés pendant les rencontres dont le début est prévu la semaine prochaine et la clôture la fin du mois au niveau régional et national.

Les discussions du comité ont été axées sur l’importance des sujets qui feront l’objet de consultations, notamment les difficultés posées au niveau de l’enseignement dans les mahadras, le préscolaire, le fondamental, le secondaire, l’enseignement technique et supérieur. Les langues enseignées, les programmes scolaires, leurs contenus, la qualification des enseignants, le mode d’enseignement proposé, sa qualité et sa compatibilité avec les besoins économiques du pays seront aussi débattus.

A la fin des discussions, le Premier ministre a insisté sur l’exécution de cet agenda dans sa globalité avec professionnalisme, partant d’un diagnostic précis des dysfonctionnements de notre système éducatif, les insuffisances des précédentes réformes afin d’adopter une d’orientation dans les plus brefs délais. Cette orientation, a-t-il dit, doit définir et encadrer des contours scientifiques permettant la mise en place d’un système éducatif souhaité qui construit un citoyen modèle enraciné dans son authenticité et doté d’une culture moderne lui permettant de constituer un levier principal de promotion des individus, de la société et du développement national.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés