Facebook
Hodh Gharbi : Démarrage de journées de concertation sur la protection environnementale et sociale   
01/10/2021

Des journées de concertation autour de la protection environnementale et sociale, ont démarré jeudi, à Aïoun. Elles visent à présenter les résultats et la consolidation des acquis de la campagne nationale de sensibilisation,



organisée à ce sujet, par le programme régional de soutien au mécanisme de lutte et de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest.

Trois jours durant, les participants à l’atelier vont suivre des présentations d’experts du programme régional et échanger autour de la méthodologie, la protection sociale, environnementale et sanitaire. Les présentations se déclineront en trois dimensions : environnementale, humaine et animale, selon les organisateurs.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le conseiller du wali du Hodh Gharbi chargé des affaires administratives et juridiques, wali par intérim, M. Ahmedou Ould Ahmed Mahmoud, a souligné que l’atelier s’inscrit dans le cadre du programme du Président de la République, où la santé figure en bonne place. Il a ajouté que le programme a choisi une stratégie ayant pour but de renforcer les systèmes de contrôle des maladies, qu’elles touchent aux humains ou les animaux.

Avant de finir, le wali par intérim a déclaré que les ressources environnementales sont un des piliers du système de santé de la Mauritanie. Il a enfin invité les participants à être une force de proposition et à tirer le meilleur profit de l’atelier.

A noter que les participants à l’atelier, sont essentiellement des représentants d’autorités administratives et sanitaires et des élus des deux Hodh.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés