Facebook
Nouakchott: Journée de concertation autour de la Stratégie Triennale de la Culture   
01/10/2021

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement a organisé jeudi matin à Nouakchott, une journée de concertation autour du projet de Stratégie triennale de la Culture pour la période 2022-2024.



Le plan stratégique de l’action culturelle du département comporte, entre autres grandes réalisations, la construction d’un palais de la culture et d’un grand monument culturel dans la capitale, en plus de la mise en place, prochainement, de complexes culturels dans les capitales des wilayas.

Il a souligné, que le plan prévoit, dans le cadre des grands programmes culturels, pour notre capitale d’être un pôle de la culture abritant de grands évènements tels comme l’accueil de grandes manifestations culturelles arabes et islamiques, l’organisation d’expositions internationales et de festivals spécialisés dans les domaines culturels comme celui de la vallée, ou celui du ’’Médih’’ (louange du Prophète (Paix et Salut sur Lui) et d’autres encore. Le ministre a souligné que cette journée permettra aux participants de discuter de la stratégie pour l’approfondir, la corriger et la compléter.

La journée sera sanctionnée par la mise sur pied d’une commission nationale chargée de la collecte, de la documentation et de la publication des contes, récits et autres composantes de la littérature en langues nationales (Hassanya, Poular, Soninké et Wolof).

M. Moktar Ould Dahi, a indiqué que la culture a été toujours, à travers le temps, un gage de sécurité et d’harmonie, soulignant que les hommes de culture étaient des artisans de stabilité. Il a précisé que parmi les nouvelles formes de culture, le théâtre peut jouer un rôle important dans la réalisation de passerelles sociales entre les différentes composantes de la Nation. Le ministre a ajouté que les musées sont un moyen essentiel de la compréhension culturelle de même pour les diverses expositions qui reflètent le niveau d’échange culturel positif qui a marqu la Mauritanie par le passé.

"Il est nécessaire de réhabiliter tous les canaux culturels, de respecter davantage les musiciens et les acteurs du secteur " , a-t-il dit avant de poursuivre, "nous devons également encourager les détenteurs de bibliothèques et les producteurs de matériaux artisanaux".

Le ministre a noté que son département compte beaucoup sur les participants pour enrichir cette stratégie et sa mise en œuvre.

Je n’oublie pas la poésie, celle en arabe, qui peut contribuer à la compréhension entre les peuples. En effet la stratégie triennale de la culture en Mauritanie s’inspire du programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui est un programme réaliste tant du point de vue des moyens que du temps de réalisation, a rappelé M. Moktar Ould Dahi.

En effet le ministère est ouvert à toutes les propositions et idées des acteurs du secteur. Le monde est aujourd’hui marqué par les mutations que connaissent les sociétés du fait de la mondialisation et de l’internet. Ce qui peut influencer sur l’identité des peuples. Je vous rappelle que la Mauritanie est un pays de culture, d’acteurs culturels et d’intellectuels qui sont à la hauteur de l’espoir placé en eux dans ce domaine. Notre espoir est de bâtir une identité unificatrice de ses habitants, a conclu, le ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le parlement.

Les participants ont par la suite formé deux groupes. Le premier se penche sur la culture et le patrimoine (l’archéologie, les manuscrits, la poésie, les villes anciennes, le patrimoine culturel, la musique) et le second sur les beaux-arts.

L’atelier s’est déroulé en présence du président de la HAPA, du wali de Nouakchott Ouest, des responsables du ministère de la Culture, de la société civile et des acteurs de la culture.
AMI



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés