Facebook
Nouakchott: Présentation de la stratégie nationale de promotion de la société civile   
29/09/2021

Le commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action humanitaire et aux Relations avec la Société civile, M. Cheikh Ahmedou Ould Ahmed Salem Ould Sidi, a supervisé mardi à Nouakchott, l’ouverture d’un atelier sur la stratégie nationale de promotion de la société civile en Mauritanie.



Les participants à l’atelier suivront une présentations sur les différents axes de cette stratégie dont l’objectif est l’amélioration des performances de la société civile. Élaborée sur la base d’une méthodologie claire, la stratégie établit préalablement un diagnostic précis de la situation de la société civile, ses espaces d’intervention, sa manière d’opérer et propose des mécanismes de vitalisation de ses structures pour qu’elle joue plus efficacement son rôle de relais et d’acteur dynamique.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le commissaire a expliqué que la préparation de cette stratégie a permis un diagnostic complet de la situation des organisations de la société civile en Mauritanie en termes de forces, faiblesses et besoins , ce qui permettra au Commissariat de connaître la situation et les moyens de l’améliorer.

Il a ajouté que sa préparation a été une opportunité pour identifier les acteurs de la société civile afin de mobiliser les pouvoirs publics, les partenaires financiers et du développement et à travers la mise en place d’un cadre pratique à travers lequel pourra s’exercer la synergie de tous les intervenants.

Il a indiqué que la stratégie nationale de promotion de la société civile a nécessité une étude de la situation de référence des organisations de la société civile en Mauritanie, et identifié les leviers qui peuvent être activés afin de la promouvoir à travers sept axes principaux dont l’amélioration du cadre institutionnel, la participation effective des organisations de la société civile à la formulation, à la mise en œuvre et au suivi des politiques et programmes de développement. Ces axes portent aussi sur le développement de son propre système d’information, le renforcement des capacités et des qualifications professionnelles de ces organisations et l’amélioration de leur accès au financement.

Il a ajouté que parmi ces axes figurent le renforcement de la gouvernance interne, le devoir de responsabilité et de transparence dans le travail des organisations de la société civile, et la structuration et l’organisation des ONG concernées par le développement.

Le commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action humanitaire et aux Relations avec la Société civile a indiqué que la stratégie découle d’une vision fondée sur la nécessité de faire progresser la société civile en tant que force de propositions et d’orientations alternatives et en tant qu’acteur du développement économique et social du pays.

Il a souligné que le Commissariat aux Droits de l’Homme, à l’Action humanitaire et aux Relations avec la Société civile supervisera la mise en œuvre de cette stratégie avec la participation de toutes les parties concernées, afin d’atteindre les objectifs attendus, notamment la création d’un cadre pratique de coordination permettant une meilleure participation des organisations de la société civile à la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques de développement économique et social du pays.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du ministre dee Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, du commissaire adjoint aux Droits de l’Homme, à l’Action humanitaire et aux Relations avec la Société civile, du wali de Nouakchott Ouest, du hakem et du maire de Tevragh-Zeina, du président du Forum des ONG de Mauritanie, et des conseillers et directeurs au commissariat aux Droits de l’Homme, à l’Action humanitaire et aux Relations avec la Société civile.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés