Facebook
Nouakchott: Signature d’un mémorandum pour le développement d’un projet d‘hydrogène vert   
29/09/2021

Un mémorandum a été signé aujourd’hui, lundi, entre le ministère du Pétrole, des Mines et de l’Énergie et la société Chariot, spécialisée des énergies de transition.



Ce mémorandum vise à réaliser l’un des plus importants projets d’hydrogène en Afrique.

Le nouveau projet " Noor" pour l’hydrogène vert qui fait l’objet de ce mémorandum, permettra notamment de produire jusqu’à 10 gigawatts d’énergie propre et nécessitera la mobilisation d’une enveloppe totale pouvant aller jusqu’à 3,5 milliards de dollars américains.

En marge de la signature, M. Abdessalam Mohamed Saleh, mnistre du Pétrole, des Mines et de l’Énergie a déclaré «Notre pays cherche à s’assurer une position de leader sur la scène mondiale de l’économie de l’hydrogène vert dans les prochaines décennies en raison de ses potentialités, qui comprennent notamment : une énergie solaire et éolienne abondante, de vastes zones désertiques, la proximité de l’océan Atlantique, en plus de sa situation géographique distinguée, à proximité des marchés européens et américains."

Il a ajouté : « Le développement de l’industrie de l’hydrogène vert en Mauritanie promet d’apporter des avantages environnementaux, économiques et sociaux à notre pays. Nous avons la capacité et la volonté de faire de notre pays un leader mondial de la production d’hydrogène à partir de sources d’énergie renouvelables. Nous sommes heureux de signer cet accord avec Chariot et nous espérons établir un partenariat long et fructueux ».

Pour sa part M. Adonis Pouroulis, PDG de la société CHARIOT a déclaré, que le protocole vise à exploiter le potentiel de l’hydrogène vert en Mauritanie.

Il a souligné que la société CHARIOT a une riche histoire d’investissements importants antérieurs et de mobilisation de partenaires mondiaux pour des projets et qu’ils sont impatients de travailler avec le gouvernement mauritanien une nouvelle fois pour accélérer la mise en place de ce partenariat à travers le projet « Noor ».
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés