Facebook
Nouakchott: Démarrage des activités du comité de surveillance du marché   
25/09/2021

La ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Naha Mint Hamdi Ould Mokhnas a supervisé, jeudi, le démarrage des activités du comité de surveillance du marché.



Il a pour but de contrôler l’état général du marché, par rapport à l’approvisionnement du marché et le respect de l’administration des prix des denrées de premières nécessités, entre autres.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, la ministre a réaffirmé que le comité, est chargé d’assurer le contrôle de la situation du marché de façon générale. Ainsi, ce dernier devrait contrôler l’approvisionnement, les conditions de stockage ainsi que l’état des prix. Elle a ajouté que l’activation du comité, fait suite aux instructions du Président de la République, visant à juguler la hausse des prix afin de conserver le pouvoir d’achat des populations et leur garantir de meilleures conditions de vie.

De son côté, la présidente du comité, Mme. Lematt Mint Awzen, a souligné que sa structure entend instaurer une concurrence saine et loyale entre les acteurs du marché national. Et cela, dans le but de surveiller le ravitaillement, de prévenir les pénuries, les spéculations ainsi que toute velléité de monopole, poursuit-elle.

Par ailleurs, la présidente a souligné que son comité a un rôle consultatif, auprès du gouvernement, au sujet de l’élaboration des textes législatifs ou réglementaires dont les dispositions pourraient avoir des incidences directes ou indirectes sur l’évolution du marché.

Ce comité faut-il le rappeler, institué par le code de commerce en 2000, en son article 1248, est constitué de 13 membres. Il s’agit de représentants de départements ministériels, d’établissements et organismes publics ainsi que de la société civile, ayant un lien direct avec le marché.

A noter que la cérémonie, s’est déroulée en présence du Délégué général à la Solidarité nationale (Taazour), de la Commissaire à la Sécurité alimentaire, du Gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, des représentants des municipalités, des associations de professionnels et des membres de la société civile spécialisés sur la protection des consommateurs.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés