Facebook
La police réprime des manifestants devant le palais de justice   
24/11/2008

La police a  réprimé lundi 24 novembre, avec violence, des manifestants du Front National de la Défense de la Démocratie (FNDD coalition de partis anti-putsch)  venus, protester devant le palais de justice contre «l’emprisonnement illégal des militants du FNDD »,  en allusion aux détenus dans le cadre des affaires d’Air Mauritanie et du Programme spécial d’intervention (PSI).



Les manifestants arboraient des slogans demandant la libération des militants du FNDD et du Premier ministre légal.
Avant d’être dispersé par la police, les manifestants scandaient: «Non aux persécutions et aux règlements de compte». C’est la troisième fois en moins d’une semaine que la police réprime sauvagement les manifestants du FNDD mobilisés depuis  l’interpellation de plusieurs cadres de la coalition anti-putsch dans le cadre d’une «campagne contre la gabegie» lancée par la junte.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés