Facebook
Africanews s'associe au projet SWEDD afin de soutenir l'éducation des filles et le leadership des femmes au Sahel   
15/09/2021

Lyon, France, 15 septembre 2021 - Africanews, chaîne du groupe Euronews, a lancé une série de trois épisodes de son programme phare " Inspire Africa " en partenariat avec le projet SWEDD (Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend).



L’édition spéciale met en lumière les femmes et les filles qui construisent, innovent et stimulent la croissance économique ainsi que les progrès sociaux dans la région du Sahel.

 

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la campagne #StrongerTogether, qui vise à promouvoir l’éducation des filles et le leadership féminin.

 

La série spéciale d’Africanews est composée de trois épisodes de 14 minutes chacun et examine les conditions des femmes au Sahel, en mettant en lumière leurs histoires personnelles et leurs activités. La série est diffusée en anglais et en français, et sera disponible sur le site d’Africanews et les réseaux sociaux.

 

Le premier épisode - déjà disponible sur le site d’Africanews - porte sur l’accès des femmes à la formation, à l’emploi et aux opportunités économiques. Le deuxième épisode, qui sera diffusé le 11 octobre à l’occasion de la Journée internationale de la fille, portera sur la scolarisation des jeunes filles sur le continent africain et plus particulièrement dans le Sahel.

Le troisième et dernier épisode sera diffusé mi-novembre. Il abordera les initiatives sanitaires menées par le projet SWEDD pour améliorer la disponibilité et l’accessibilité des produits de santé relatifs à la maternité, la procréation, aux nouveaux-nés et aux enfants (RMNCH) ainsi que du personnel de santé qualifié.

 

Les trois épisodes spéciaux seront présentés par Jeremiah Fisayo-Bambi.

 

Lancé en 2015, le projet Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend (SWEDD) est actuellement actif dans neuf pays d’Afrique occidentale et centrale : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Tchad, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie et Niger. L’initiative est soutenue par la Banque mondiale, le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), l’Union africaine (UA) et l’Agence française de développement (AFD).

 

Dr. Justin Koffi, Coordinateur du Secrétariat Technique Régional du projet SWEDD, a dit : " En quelques années, le projet SWEDD, financé à hauteur de 680 millions de dollars, a permis aux pays de réaliser des investissements et des progrès significatifs dans le développement du capital humain à travers la scolarisation et le maintien des filles à l’école, la formation professionnelle, l’accès aux services de santé et le renforcement de l’autonomie économique des femmes. Environ 155 541 filles et adolescentes ont bénéficié d’une aide à la scolarisation, ce qui s’est traduit par un taux de rétention dans le secondaire de 95% dans la zone couverte. Le projet a permis le déploiement de 6 786 agents de santé qualifiés, formés grâce à l’appui aux institutions de formation et aux trois centres d’excellence du projet (au Mali, en Côte d’Ivoire et au Niger) qui proposent des masters en soins infirmiers et obstétriques."

 

Africanews, qui fait partie du groupe Euronews, est le seul média d’information panafricain, multilingue, indépendant et impartial. Lancé en 2016, Africanews, avec une équipe de 50 journalistes et correspondants représentant la diversité de l’Afrique, met en avant toutes les voix qui façonnent l’avenir du continent. Africanews est disponible à la fois à la télévision et sur les plateformes digitales, en français et en anglais, couvrant 35 millions de foyers dans plus de 40 pays, à travers l’Afrique et au-delà.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés