Facebook
Marseille: Vers une coopération bilatérale en matière de transition écologique entre la Mauritanie et la France   
08/09/2021

Vers une coopération bilatérale en matière de transition écologique entre la Mauritanie et la France



La mnistre de l’Environnement et du Développement durable, Mme Marieme Bekaye s’est entretenue lundi avec Mme Barbara Pompili, ministre française de la Transition écologique et Monsieur Debreuil, Directeur général de l’Office Français de la Biodiversité.

Les discussions entre les deux ministres ont tout d’abord porté sur les enjeux environnementaux de portée mondiale et régionale comme le climat, la désertification, la déforestation et la biodiversité. L’importance du programme de la Grande muraille verte a été soulignée en tant qu’initiative clé qui contribue à relever ces défis. Mme Pompili a réaffirmé le soutien de la France pour la Grande muraille verte. Elle a invité la Mauritanie à rejoindre la coalition de la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples qui a été lancée lors du One Planet Summit en janvier 2021. Cette initiative rassemble aujourd’hui 71 pays et vise à protéger 30 % des terres et des mers d’importance particulière pour la biodiversité, d’ici 2030.

Mme Békaye a présenté les principaux défis environnementaux et de gestion durable des ressources naturelles auxquels fait face la Mauritanie ainsi que les politiques et les réformes adoptées et en cours pour les traiter. Les deux parties ont ensuite échangé sur des questions cruciales comme l’agriculture durable, la gestion intégrée et concertée des ressources naturelles, la création d’emplois verts, l’impact environnemental de la crise du covid-19 et la mobilisation des fonds publics.

Enfin, les deux ministères ont convenu de renforcer leur coopération dans un certain nombre de domaines d’intérêt commun, notamment l’intégration sectorielle des questions environnementales, l’évaluation des performances environnementales, la police de l’environnement, l’éducation environnementale, les statistiques environnementales et les formations environnementales. A cet effet, les deux parties établiront et procèderont à la signature d’un accord cadre.
A_M_I


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés