Facebook
Des membres du gouvernement commentent les résultats du Conseil   
01/09/2021

Des membres du gouvernement ont commenté, mercredi après-midi, les résultats du conseil des ministres, qui s’est déroulé dans la matinée.



Il s’agit des ministres de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, M. Moktar Ould Dahi, de la Pêche et de l’Economie maritime, M. Dy Ould Zein, de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, M. Sid Ahmed Ould Mohamed.

Prenant la parole le premier, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil a examiné et adopté plusieurs projets de lois, de décrets et de communications, dont deux projets de décrets relatifs à l’aménagement du territoire et deux autres au secteur de la pêche et de l’économie maritime.

Au cours de la conférence de presse, le ministre des Pêches a indiqué que le projet de décret qui vise à faire appliquer certains articles du Code de la Pêche et de l’Aquaculture dans les eaux continentales, vise à règlementer le secteur. Il annoncé que seuls les mauritaniens seront autorisés à exercer cette activité, au niveau des 24 espaces aménagés à cet effet.

Selon lui, ce secteur d’activité a été longuement investi par des étrangers, sans aucune réglementation. Grâce au projet de décret, les conditions d’octroi, de refus, ou de retrait des licences seront définies, a affirmé le ministre qui ajoute qu’il est également prévu de mettre en place des organismes chargés d’élaborer et de suivre les plans d’aménagement et de gestion.

Pour ce qui est de la pêche fluviale, il a déclaré que l’organisation du secteur se fera en conformité avec les accords signés avec les pays voisins.

Par ailleurs, le second projet de décret, lui, délimite le domaine public terrestre du Port de N’diago qui a été créé récemment. L’objectif est de faire du port un pôle de croissance. Pour y arriver, le gouvernement entend le doter d’infrastructures, dont certaines ont été déjà été mises en place.

S’exprimant au sujet de la hausse des prix, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, ministre du Commerce par intérim, a d’emblée souligné que les prix ont augmenté, partout à travers le monde. La baisse des productions de denrées alimentaires et l’augmentation des coûts du transport, expliquent, dit-il, cette situation.

Toutefois, il a tenu à rassurer sur le fait que l’Etat prépare des plans visant à réduire les prix des denrées de première nécessité (blé, huile, riz, sucré, lait…), afin de soulager les populations. De plus, il est prévu de mettre en place des mesures qui visent à renforcer les magasins pour revenir à une situation normale, a annoncé le ministre.

M. Dy Ould Zein a saisi l’occasion pour rappeler que le programme du Président de la République, a une dimension sociale importante, car il vise à améliorer les conditions de vie des populations. Il a affirmé que les programmes sociaux ont été renforcés, notamment avec les 21 milliards d’ouguiyas injectés dans les boutiques « Emel », dans l’assurance maladie à 620 000 personnes. Ceci permet de supporter les coûts des soins des patients atteints de cancer, d’effectuer des cash transferts aux personnes qui souffrent de maladies chroniques, en plus de l’amélioration des prestations des secteurs vitaux. Enfin, il a indiqué que les différents programmes mis en œuvre, ont déjà permis de créer plus de vingt mille opportunités d’emploi.

De son côté, le ministre de l’Aménagement du Territoire, a souligné que le gouvernement a adopté deux projets de décrets concernant l’aménagement du territoire. Le premier est relatif à l’organisation et au fonctionnement de l’Observatoire national de l’Aménagement du Territoire, tandis que le second détermine, les formes, les contenus, les modalités d’élaboration et d’application des outils d’aménagement du territoire.

Pour le ministre, l’adoption des deux projets illustre à suffisance, les efforts du Gouvernement pour le dispenser de louer des locaux. Dans ce sens, le ministre a déclaré que le gouvernement a entrepris la construction de plusieurs bâtiments devant abriter des institutions, dont le parlement et les 12 sièges des conseils régionaux. A cela s’ajoute la construction de 1000 classes qui ont été réceptionnées. Il est prévu de construire 3000 autres, ainsi que la rénovation de nombreux hôpitaux, a précisé le ministre.

Enfin, le ministre a souligné que le plan national d’Aménagement du Territoire repose sur d’importants outils, car regroupant tous les plans de développement d’infrastructures, d’études relatifs à l’aménagement du territoire, entre autres. Il s’agit selon lui, d’un véritable outil de prise de décision puisqu’il permet d’identifier les besoins de chaque zone, en terme de projets de développement.

Intervenant à nouveau, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil a adopté un projet de décret instituant le prix du Président de la République pour les beaux-arts. Cette mesure, précise –t-il, était une promesse électorale. Elle vise à reconnaitre et récompenser les mauritaniens qui se sont illustrés dans l’art plastique, la musique, le cinéma, le théâtre, entre autres.

Le porte-parole a également souligné que le projet vise aussi à contribuer au rayonnement artistique du pays au niveau international, ajoutant qu’un comité de spécialistes sera constitué afin d’encadrer le processus.
A_M_I



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés