Facebook
Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports annonce: De nombreuses infrastructures de jeunesse seront créées   
12/08/2021

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, M. Mokhtar Ould Dahi, a indiqué que son secteur construira et restaurera de nombreux espaces et maisons de jeune et stades dans plusieurs villes du pays, au cours des mois restants de cette année.



Lors de sa supervision, ce jeudi matin au siège de l’Académie diplomatique à Nouakchott, du lancement des activités commémoratives de la Journée internationale de la jeunesse, organisées par le ministère, en coopération avec ses partenaires techniques et financiers internationaux, que certaines de ces les stades seront équipés de multiples installations sportives, tels que le complexe Sebkha et l’espace Oudane, en plus de l’équipement des stades de Sélibaby et de Boghé de pelouses synthétiques.

Le ministre a annoncé que le département en charge de la jeunesse s’attèle actuellement, après la mise en œuvre des stratégies jeunesse et sports, à finaliser l’élaboration d’une stratégie nationale jeunesse pour la période 2022-2024, au moment où le processus d’élaboration d’une stratégie nationale du sport couvrant la même période a déjà commencé.

M. Mokhtar Ould Dahi a indiqué que les mécanismes de prospective et de programmation susmentionnés seront préparés sur la base d’une grande ambition, du réalisme et de la faisabilité afin d’assurer la réalisation complète et dans les délais requis conformément au chronogramme préalablement défini pour la conduite de toutes les réformes, la mise en œuvre des procédures et des activités consignées dans les deux stratégies et dans les plans d’action qui en découleront.

Le ministre a fait observer que le programme présidentiel accorde une prééminente place dans l’échelle des priorités à la jeunesse en termes d’éducation, de formation, d’emploi et de divertissement. C’est ainsi qu’au cours des deux dernières années, a-t-il précisé, d’importantes ressources publiques ont été mobilisées et de nombreux programmes, projets et cellules ont été développés, et une planification et un suivi efficients des efforts ont été mis en œuvre afin de créer les conditions propices de promotion de la jeunesse mauritanienne Ces actions ont été couronnés de résultats appréciables à tous les niveaux.

Il a souligné que l’espoir est aujourd’hui davantage insufflé par l’accélération du rythme d’atteinte des objectifs au cours des trois prochaines années afin de réaliser pleinement les engagements du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

C’est dans ce cadre, a-t-il noté, que l’emploi des jeunes, la formation, le divertissement et la construction d’infrastructures appropriées telles que des centres de formation professionnelle, des espaces d’épanouissement de jeunes, des maisons de jeunes et des terrains de jeux sportifs de tous les niveaux se poursuivront à un rythme accéléré.

Pour sa part, le coordinateur des programmes des organismes des Nations Unies dans notre pays, M. Marc Luce, a expliqué que les jeunes représentent le fer de lance des efforts pour construire un avenir meilleur, ce qui s’est confirmé lors de la pandémie de Corona.

Il a déclaré que l’organisation de cette cérémonie reflète fidèlement la volonté du gouvernement mauritanien d’assurer un avenir meilleur à son peuple, dont la jeunesse est l’élément dynamique.

Les événements commémorant la Journée internationale de la jeunesse, célébrée le 12 août de chaque année, comprenaient l’organisation d’un colloque sous le thème de « la jeunesse et les défis de la pandémie de Covid-19 » ainsi qu’une journée de volontariat consacrée à la vaccination contre le virus Corona. Au cours de cette journée, quatre centres de vaccination sont ouverts, en coopération avec le ministère de la Santé, à Nouakchott (Stade Toujounine, Stade Cheikh Ould Bediya, Centre Safil à Dar-Naaim, Centre d’écoute à Tensoueilem).

La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère, du wali de Nouakchott -Ouest, de la présidente de la Région de Nouakchott, du hakem et du maire de la commune de Tevragh-Zeina, du représentant du Haut-Commissariat aux Réfugiés dans notre pays, et de plusieurs représentants d’associations de jeunes.
A_M_I


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés