Facebook
Insécurité alimentaire au Sahel: Le CILSS fait le point   
11/08/2021

Dans le cadre du Projet de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité alimentaire et nutritionnelle dans le Sahel, un atelier régional de la capitalisation des enquêtes conjointes de sécurité alimentaire et nutritionnelle



a été lancé la semaine dernière au Mémorial Modibo Keita. Il a regroupé des ressortissants de plusieurs pays notamment le Burkina Faso, la Mauritanie, la Gambie, le Niger, le Sénégal et le Tchad.

Coordonné par le Comité inter Etats de lutte contre la sècheresse au sahel (Cilss) le Programme de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS) a été lancé en 2016, sous financement de la Banque africaine de développement (Bad), pour une durée de 20 ans. Le programme est mis en œuvre à travers 3 composantes principales : la chaîne de valeur, les infrastructures rurales, la coordination et la gestion.

Aux dires des conférenciers, ce programme ambitionne de toucher directement environ 800 000 petits exploitants dans le secteur agro-forestier, pastoral et halieutique des 7 pays ci-dessus cités. La stratégie de développement de la résilience est axée sur le développement du pastoralisme, de l’irrigation et des marchés régionaux d’intrants et de produits agricoles ainsi que le renforcement de capacités d’intervention des institutions privées, publiques et communautaires du secteur agricole.

Selon Mahamadou Namori Keita, secrétaire permanent du Comité national du Cilss, cet atelier est un outil incontournable dans la gestion des crises alimentaires et/ou nutritionnelles. Selon lui, cet atelier constitue un cadre d’échange pour mieux guider la prise de décision en matière de lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Koureichy Cissé

Source : Mali Tribune

 Par Bamada.net


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés