Facebook
«Affaires Air Mauritanie et PSI»: Le parquet apporte ses précisions   
21/11/2008

M. Mohamed Abdallahi  Ould  Tiyeb,  procureur de la République prés du Tribunal de Nouakchott, a rendu public vendredi 21 novembre un communiqué relatif aux  résultats préliminaires de l’enquête, lancée le 13 novembre sur des faits  relatifs à  la liquidation d’Air Mauritanie et un marché relatif à de grandes quantités de riz périmé acquises dans le cadre du Programme Spécial d’Intervention (PSI).



Au sujet du dossier de la liquidation d’Air Mauritanie, le parquet indique que huit prévenus  ont été accusés en fonction de faits les incriminant pour des actions conduisant à la faillite d’Air Mauritanie.
Parmi les accusations, cite le parquet, figurent "le détournement des biens sociaux, l’usage des moyens coûteux en vue d’obtenir des primes de rééchelonnement, le camouflage de la situation financière réelle de la société, l’usage malintentionné des prérogatives et compétences  et fonds de la société à l’encontre de l’intérêt économique de celle-ci en vue de réaliser des intérêts personnels de privilégier d’autres sociétés".
Le communiqué du parquet a ajouté que les accusés sus cités sont punis, conformément aux dispositions des articles 715, 1450,1451 et 1452 du code commercial et qu’ils   ont été transféré devant le juge d’instruction au 3ème cabinet.
"A la demande du parquet, des mandats de dépôt ont été établis pour cinq parmi eux et des mandats d’arrêt a été établis pour trois autres,", ajoute le communiqué.
Au sujet du marché du riz périmé , le communiqué précise que le parquet a accusé quatre personnes pour  "avoir recours à des procédures contraires aux règles régissant les marchés publics, le détournement des biens publics et la trahison à travers la distribution à grande échelles des documents financiers engageant l’Etat". Les actes cités sont punis par le code pénal dans ses articles 120, 161, 162, 164 et 379. Les prévenus  ont été transféré au juge d’instruction qui a délivré des mandats de dépôt à leur encontre, à la demande du parquet, précise le communiqué.
 (AMI (corrigé))


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés