Facebook
Zoueirate: lancement de la 1ère composante du programme bassins, mares et barrages   
18/07/2021

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Mohamed El Hacen Ould Boukhreiss, accompagné du wali du Tiris Zemmour, M. Isselmou Ould Sidi, a posé à Zoueirate le 1er jalon des travaux de la mare du Oued El Kah



qui représente le lancement officiel des travaux de 25 autres mares et barrages répartis sur quatre secteurs devant être réalisés dans 12 mois.

La mare du Oued El Kah se situe dans le secteur 4 qui comprend deux autres mares dans la moughataa de F’Dérick et un barrage à Aoujeft dans la wilaya de l’Adrar et un autre à Akjoujt dans celle de l’Inchiri.

Dans son discours pour la circonstance, le directeur de l’Hydrologie et des Barrages au ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Ahmed Zeidane Mohamed Mahmoud Taleb Mokhtar, a expliqué que la pose de la première pierre des premières composantes du programme des grands bassins, mares et barrages s’inscrit dans le cadre du plan d’action de sa direction visant à opérer un tournant qualitatif et une transformation stratégique sans précédent de la politique de l’eau dans notre pays.

Il a ajouté que la décision d’investir dans les mares, bassins et barrages n’aurait pas été possible sans les engagements de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani qui a opté pour des solutions durables pour la fourniture de l’eau de manière à répondre aux besoins sur la base d’une bonne connaissance de notre potentiel hydrique.

Le directeur de l’hydrologie, qui a insisté sur l’intérêt de la préservation des ressources en eau, a souligné que le département de l’Hydraulique a mené des études détaillées pour asseoir un programme national qui inclut toutes les wilayas du pays en vue de la mise en place de 100 barrages et bassins pour stocker les eaux de surface et les exploiter pour la consommation, l’agriculture, l’élevage et l’industrie, mais aussi pour alimenter les nappes souterraines en permanence et réduire la pression sur elles.

Il a ajouté que dans les premières phases de mise en œuvre de ce programme, 25 barrages et un bassin seront achevés en 2021, avec autofinancement, dans le cadre du programme prioritaire élargi par Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, dans 10 wilayas du pays, en plus de 3 grands barrages qui seront achevés cette année.

M. Ahmed Zeidane Mohamed Mahmoud Taleb Mokhtar a indiqué qu’en 2022, le ministère compte mettre en place 19 bassins et barrages hydrauliques avec un financement de l’Agence française de développement, et œuvrera à la programmation de 54 barrages et bassins hydrauliques à l’horizon 2022 et 2023.

Il a précisé que la préservation des eaux de surface est un axe stratégique de la politique du département, car notre pays perd malheureusement chaque année des quantités considérables d’eau de pluie estimées à 15 milliards de mètres cubes, en raison du manque de bassins et de barrages pour les stocker.

A son tour, l’adjoint au maire de la commune de Zoueirate, M. Boba Ould Abbass, a apprécié la construction de ces barrages et bassins, qui auront des répercussions positives directes sur les populations des zones ciblées.

Le ministre, accompagné du wali du Tiris Zemmour, a également visité la station d’épuration de la SNIM, qui sert à irriguer les projets maraîchers et palmiers de la ville de Zoueirate avant de se rendre au Centre national de traitement des déchets miniers.

Le ministre était accompagné au cours de cette visite par le hakem de Zoueirate, M. Mkhaitrat Ould Mohamed Vall, les autorités administratives et les élus.
A_M_I


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés