Facebook
Réunion d’Addis abeba: Kouchner évoque la possibilité de sanctions individuelles    
21/11/2008

Le ministre français des Affaires Etrangères, Bernard Kouchner, a évoqué vendredi 21 novembre à Addis abeba  la possibilité de sanctions individuelles contre les chefs de la junte au pouvoir en Mauritanie, insistant sur un nécessaire retour à l’ordre constitutionnel."Ce qu’il faut en Mauritanie, c’est retourner à l’ordre constitutionnel et ne pas accepter que des coups d’Etat déstabilisent l’Afrique. L’UE et l’UA sont là-dessus en plein accord. Il faut maintenant qu’une solution pacifique soit apportée", a déclaré M. Kouchner en marge d’une réunion internationale sur la Mauritanie à Addis abeba.



"L’ONU et l’UE doivent décider s’il y aura des sanctions ou non. Moi je n’en suis pas un grand partisan et je ne pense pas que le peuple mauritanien puisse les supporter, lui qui est déjà extrêmement pauvre. Mais des sanctions individuelles seront sans doute envisagées voire adoptées", a-t-il ajouté.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés