Facebook
Le ministre de l’Habitat : Nous travaillons à la mise en œuvre d’un plan pour faire de Nouakchott une ville multipolaire et alléger la pression sur ses centres   
14/07/2021

L’Assemblée nationale a consacré sa séance plénière tenue lundi, sous la présidence de M. Cheikh Ould Baya, président de l’Assemblée, à écouter les réponses du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisation et de l’Aménagement du



Territoire, M. Sid’Ahmed Ould Mohamed, à la question orale que lui a adressée le député Mohamed El Moustapha Mohamed Lemine Zeidane, concernant la réalité des plans, le développement des villes en Mauritanie et le niveau de respect de ces plans sur le terrain.

Dans sa question, le député a indiqué que l’une des exigences indispensables pour la construction et le développement des villes est l’élaboration de plans directeurs, situant les édifices publics, les rues, les mosquées, les places et les lieux de divertissement, avertissant que le gouvernement a la responsabilité d’obliger tout le monde à respect ces plans.

Le député a déclaré que l’espace public dans nos villes est illégalement occupé, ce qui rend ces villes non conformes aux normes de vie moderne en matière de santé et de sécurité.

Le député a demandé au ministre de clarifier les mesures prises par son département pour s’acquitter de ses responsabilités dans ce domaine et de dégager les zones illégalement occupées.

En réponse, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisation et de l’Aménagement du Territoire a affirmé que le ministère est en passe de mettre en œuvre les mesures pour en finir avec les poches d’urbanisation anarchique au niveau de Nouakchott, soulignant que l’exécution de cette opération commencée en 2010 connait certaines difficultés.

Il a ajouté que le ministère mettra en œuvre ce processus conformément aux lois en vigueur, notant que bon nombre des questions liées à ces domaines qui ont été publiées sur les réseaux sociaux ne sont que de simples montages, soutenant qu’aucun citoyen n’a fait l’objet d’une quelconque forme d’injustice lors de la mise en œuvre de ce processus.

Il a souligné que le département essaie de corriger bon nombre de lacunes survenues au cours des périodes passées et d’avancer sur la bonne voie pour éviter de futurs dysfonctionnements dans la mise en œuvre du plan d’urbanisme de Nouakchott.

Il a souligné que les ministères des Finances et de l’Habitat et de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire ont discuté au cours de la semaine dernière des mécanismes qui aideraient à trouver des solutions appropriées aux différentes questions soulevées dans le domaine urbain, ce qui aiderait à mettre en œuvre le plan d’urbanisme de manière pratique et en toute transparence.

Le ministre a indiqué que la première mesure prise récemment est de diagnostiquer la réalité urbaine au niveau de Nouakchott, qui souffre de déséquilibres majeurs résultant de plusieurs causes.

Il a affirmé que Nouakchott dispose d’un schéma directeur qui est un document général qui a été mis en œuvre en 2017, visant à diagnostiquer et orienter l’expansion urbaine de cette ville, notant que le manque de services dans certains quartiers de la ville résulte de l’expansion de la construction urbaine déraisonnable ayant un coût élevé.

"Nous travaillons à la mise en œuvre d’un plan pour faire de Nouakchott une ville multipolaire et alléger la pression sur ses centres", a-t-il ajouté.

A_M_I


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés