Facebook
Aioun: Ouverture d'un atelier de formation au profit des élèves enseignants sur les méthodes pédagogiques en cas de crise   
28/06/2021

Le secrétaire général du ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du système d’enseignement, M. Aly Sillé a supervisé, lundi à Aioun, en compagnie du wali du Hodh El Gharbi, M. Mohamed El Moctar Ould Abdi,



le lancement des travaux d’un atelier de formation au profit des élèves enseignants sur les méthodes pédagogiques en cas de crises.

Les participants à l’atelier recevront des exposés théoriques et pratiques sur les situations en cas de crises ou les situations d’urgence et leurs répercussions sur l’enseignement , comment adapter l’enseignement aux situations d’urgence, comment apporter l’appui moral et social aux enfants en temps d’urgence et comment peut se dérouler l’enseignement en période d’exception?

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère de l’Education nationale et de la réforme du système de l’enseignement a indiqué que son département œuvre à travers des stratégies à contours et objectifs claires à asseoir les piliers de l’école républicaine annoncée par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani dans son programme électoral "Teahoudati".

Il a ensuite passé en revue les réalisations accomplies pour élever du niveau des formateurs dans les écoles normales et rendre disponibles les livres scolaires, soulignant que cet atelier s’inscrit dans le cadre des efforts visant à élever des capacités des enseignants, notamment en cas de survenue de crises pouvant influer sur la vie des citoyens.

De son côté, le wali du Hodh El Gharbi a insisté sur la nécessité pour les enseignants d’assumer leurs responsabilités professionnelles et morales dans l’intérêt de la Nation, mettant en relief le rôle de l’enseignant dans l’éducation des générations montantes qui auront en charge dans l’avenir la responsabilité de construire le pays et de préserver ses acquis.

Il a ajouté que les Nations qui investissent dans leurs ressources humaines ont prouvé qu’elles sont capables de continuer de progresser et de prospérer grâce à la participation de tous leurs citoyens à l’œuvre de développement.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du hakem d’Aioun, du vice- président du Conseil régional du Hodh El Gharbi, de l’adjointe du maire de la commune d’Aioun, du directeur de l’école normale des instituteurs et des chefs des services régionaux et sécuritaires.
A_M_I


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés