Facebook
Démarrage des activités de la semaine d'accueil et du cours d'ouverture   
16/06/2021

Les activités de la semaine « accueil et leçon inaugurale » ont démarré ce mardi à l’Ecole Normale des Instituteurs de Nouakchott (ENI) au profit de la première promotion des élèves-enseignants après la restructuration des écoles normales.



Les activités de la première journée ont été marquées par des leçons modèles présentées par des pédagogues.

Dans son discours pour la circonstance, le ministre de l’Education nationale et de la Réforme du Système éducatif, M. Mohamed Maelainin Ould Eyih, a souligné l’importance de cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la réforme du système éducatif poursuivie par l’État et exécutée sur le terrain par le département.

Il a indiqué que le programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a permis la mise en œuvre de la politique générale du gouvernement et a franchi des étapes importantes en lançant plusieurs ateliers qui ont couvert divers aspects du système éducatif.

Préalablement, il a été procédé à une révision des programmes pour permettre à l’élève dans les premières années de maîtriser les compétences nécessaires pour suivre son cheminement scolaire, et un manuel pédagogique a été rédigé le à cet effet.

Le ministre a fait observer que dans le cadre de la restructuration des écoles normales des instituteurs, une étude approfondie du système de formation initiale a été conduite et d’autres actions de renforcement des capacités et d’identification des lacunes ont été réalisées, notamment l’organisation, en juillet de l’année dernière, d’un atelier à Aïoun. Cette activité a contribué à identifier les faiblesses et à tracer une feuille de route claire pour corriger les déséquilibres et combler les lacunes.

À cet égard, le ministre a expliqué que le programme de formation des enseignants a été revu en adoptant le principe de rehaussement du niveau de professionnalisation des diplômés. A cet effet, le projet personnel de l’élève a été institué pour s’assurer qu’il est capable de maîtriser la matière scolaire.

De même des ateliers pratiques ont été insérés dans le programme de formation pour donner corps à l’expression des compétences, du niveau de préparation à l’exercice, évaluer la qualité de prestation et de formation et saisir tous les paramètres d’aptitude pédagogique de l’élève-enseignant.

Il a déclaré que ces efforts se poursuivront dans le cadre de la préparation du développement du "projet d’école", qui modifiera le style de gestion de l’école dans une option qui se recentre sur les résultats et qui intègre les dernières technologies et approches dans ce domaine, tout en mettant l’accent sur l’apprentissage et la professionnalisation.

M. Mohamed Maelainin Ould Eyih a indiqué que cette cérémonie - qui est organisée simultanément dans les écoles normales d’instituteurs au niveau régional - constitue une opportunité de rehaussement des performances des diplômés des écoles normales d’instituteurs et d’améliorer leur rendement scolaire.

A son tour, le directeur de l’ENI de Nouakchott, M. Mohamed Lemine Ould Mohamed Abdellahi Ould Elban, s’est dit réjoui du lancement de cette activité qui participe de la consolidation de l’architecture scolaire, véritable édifice scientifique qui a produit, pendant près d’un demi-siècle, des générations remarquables qui ont grandement contribué à la construction politique, économique et sociale de l’État mauritanien.

Il a indiqué que le mécanisme d’accès aux écoles normales d’instituteurs a été réformé pour réduire les années de formation de trois ans à deux ans et la création d’un corps d’enseignants principaux constitué de titulaires de certificat de licence au moment où le déficit en staff de formateurs a été comblé par le recrutement de cent nouveaux formateurs répartis entre les différentes écoles.

Il a mentionné que l’introduction de la matière des Technologies de l’Information et de la Communication comme matière indépendante dans l’emploi du temps, comme le reste des autres matières, est une preuve forte d’une mise à niveau de la formation initiale pour l’adapter à l’évolution du monde du savoir et de la connaissance qui est constamment en pleine mutation.

Le démarrage des activités de la semaine d’accueil et du cours d’ouverture s’est déroulé en présence d’un certain nombre de membres du gouvernement, du secrétaire général du ministère, du wali mouçaid de Nouakchott-Ouest, des responsables du secteur et de représentants des organisations de la société civile.
A_M_I


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés