Facebook
Aïoun: Ouverture d’un atelier sur l'application de la nouvelle loi sur les organisations de la société civile   
29/03/2021

Les travaux d’un atelier de concertation sur l’application de la nouvelle loi sur les organisations de la société civile, organisé par le Commissariat aux droits de l’Homme, ont débuté dimanche à Aïoun.



 Les participants de la rencontre organisée, au profit des autorités administratives judiciaires, sécuritaires des wilayas du Hodh El Gharbi et de l’Assaba, vont discuter des exposés portant sur la nouvelle loi et le système informatique qui assurera le suivi du mouvement associatif, la promotion et la protection des droits de l’Homme.

Dans son discours d’ouverture, le Commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action humanitaire et aux Relations avec la Société civile, M. Mohamed Hacena Ould Boukhreis, a indiqué que l’application de la loi relative aux associations, fondations et réseaux constitue un appui stratégique permettant de développer l’action associative en Mauritanie, soulignant que la nouvelle loi incarne une nouvelle vision conforme au contenu de l’article 10 de la Constitution, qui prévoit la liberté d’association et répond aux obligations internationales.

De son côté, le président du conseil régional du Hodh El Gharbi, M. Khatar Ould Cheikh Ahmed a souligné l’importance de l’atelier dont les recommandations orienteront le gouvernement dans la promotion des droits de l’Homme.
A_M_I
.



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés