Facebook
Tidjikja: Atelier sur la détermination des travaux dangereux interdits pour les enfants   
23/03/2021

L’atelier de concertations régionales visant à déterminer les travaux dangereux pour les enfants a été ouvert mardi matin à Tidjikja. La rencontre, organisée par le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la



modernisation de l’administration en coopération avec le Bureau international du Travail et avec le soutien du projet "Map 16", vise mener des consultations régionales sur la définition de la liste des travaux dangereux et interdits pour les enfants de moins de 18 ans.

Supervisant l’ouverture de l’atelier, le conseiller du wali en charge des affaires administratives et juridiques, M. Mohamed Lemine Ould Zeine a souligné que l’obligation de veiller au respect des normes internationales du travail et de la législation nationale régissant le travail des enfants est un axe constant des réformes engagées par le gouvernement, qui s’inscrivent dans la droite ligne du programme du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a ajouté que notre pays a ratifié les deux conventions internationales de base relatives au travail des enfants de moins de 18 ans, ce qui démontre l’engagement de l’Etat envers les droits de l’enfant, et c’est dans ce contexte, que s’inscrit l’organisation de cet atelier.

Le représentant régional du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration au niveau de la wilaya du Tagant, M. Taleb Moktar Ould Mohamed El Moktar, a présenté un exposé sur le thème de l’atelier, accompagné de plusieurs interventions des participants. L’atelier a été ouvert en présence du hakem mouçaid de la moughataa de Tidjikja, M. Mohamed Hamed Ould Mahfoudh, du maire adjoint de la commune de Tidjikja et de représentants de la société civile.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés