Facebook
CAN U20 Mauritanie 2021: l’Ouganda écarte le Burkina Faso et file en demies   
26/02/2021

L’Ouganda a écarté, jeudi, en nocturne au stade Cheikha Boidiya, le Burkina Faso (5 tirs aux buts à 3),pour le deuxième quart de finale de la CAN U20 Mauritanie 2021.



 Les deux formations n’ont pu se départager à la fin du temps réglementaire(0-0).

Les deux équipes se sont contentées des tirs au but et Komakech a arrêté le tir de Yacouba pendant que l’Ouganda convertissait ses cinq tirs au but pour se qualifier pour sa première demi-finales lors sa première participations.

Le gardien Komakech était le héros des Hippopotames lorsqu’il a sauvé le coup de pied de Yacouba Djiga.

Il a repoussé d’un arrêt décisif à la 66e minute, un boulet de canon de l’avant-centre burkinabé Joffrey.

Ils affronteront désormais le vainqueur entre le Maroc et la Tunisie en demi-finale, le lundi prochain à Nouakchott.

Pour ses débuts à la CAN U20 Mauritanie 2021, l’Ouganda a fait forte sensation. En effet, le football ougandais connaît ce qui pourrait être considéré comme sa meilleure époque, avec des équipes nationales apparaissant dans presque toutes les grandes compétitions de la CAF (AFCON 2019, CHAN 2020, U-20 AFCON et U-17 AFCON 2021). Les Hippopotames d’Ouganda se sont montrés convaincants en phase de groupes avant d’écarter le Burkina.

Le sélectionneur ougandais Morley Byekwaso avait indiqué "être prêt et disposé de la qualité pour continuer. C’est un tournoi plein de surprises et quelques grandes équipes ont concédé des défaites". Alors que le Burkina Faso goûte la pièce maîtresse de la jeunesse pour la quatrième fois. Les jeunes étalons du Burkina Faso ont terminé quatrième en 2003, à domicile.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés