Facebook
CAN U20 2021 : Les conditions sont optimales pour organiser la compétition, déclare le Président du comité d’organisation   
12/02/2021

Coopté secrétaire permanent du comité d’organisation de la CAN U20 2021, M. Youssouf Fall préside depuis octobre 2015 la Fédération mauritanienne de Basket-ball. Professeur d’éducation physique et sportive, il a été durant deux



mandats (2005 à 2013) secrétaire général de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (Confejes). Il a débuté sa carrière en 1976 au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports mauritanien en tant que chef de division des sports scolaires et universitaires. Actif pour le développement du sport mauritanien, sportif lui-même, M. Youssouf Fall a par la suite été nommé directeur du Centre national de formation des cadres de la jeunesse et des sports, puis directeur national des sports, conseiller technique et chargé de mission au ministère.

Dans cet entretien avec Horizons, il évoque les préparatifs de la phase finale de la CAN U20, les retombées de cette compétition sur la Mauritanie et la candidature de M. Ahmed Ould Yahya avant d’inviter les mauritaniens à accueillir à bras ouverts nos hôtes.


Horizons: Où en sont les préparatifs pour la Coupe d’Afrique des Nations des Moins de 20 ans à trois jours du démarrage de la compétition?


Youssouf Fall: Nous sommes en train de dérouler notre plan d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations des Moins de 20 ans. C’est vrai que nous avons eu quelques petits retards de démarrage à cause de l’élection présidentielle. Mais depuis six mois, le Président de la République a accepté de parrainer cette manifestation. Depuis lors, nous avons tenu plusieurs réunions pour pouvoir organiser cet évènement dans les meilleures conditions possibles. Ce n’est pas chose facile d’autant que c’est la première fois que notre pays va organiser une manifestation d’une telle ampleur.

Nous avons commencé par construire les infrastructures nécessaires particulièrement le stade de Nouadhibou qui a été construit en moins de six mois. Je tire un chapeau au ministère de l’habitat et de l’urbanisme, à celui de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports et particulièrement au Génie militaire qui nous a vraiment accompagnés dans la réalisation de cette infrastructure qui va, non seulement servir pour la Coupe d’Afrique, mais aussi pour les compétitions nationales. C’est une infrastructure moderne, qui répond aux normes de la FIFA, qui va rester pour la postérité du sport et pour la population mauritanienne.

Nous avons aussi fait des aménagements dans les deux autres stades (Stade Olympique et Stade Cheikha Ould Boidiya) où des réfections et constructions ont été faites avec des aménagements et des équipements qui sont nécessaires à l’organisation de cette manifestation.

C’est la première fois que nous organisons un événement d’une telle ampleur malgré tout, nous avons essayé de répondre aux exigences de la CAF en matière d’équipement, d’espace, de sécurité, etc.

Aujourd’hui, toutes les dispositions sont prises pour pouvoir accueillir convenablement nos invités dans les hôtels de Nouakchott et de Nouadhibou suivant les exigences du cahier des charges. Déjà, chaque délégation connaît son site d’hébergement.

Nous avons, en plus de l’hébergement et de la restauration, mis en place un système qui nous permet de pouvoir transporter toutes les délégations, les arbitres, membres de la CAF (Confédération Africaine de Football, ndlr), les journalistes, partenaires commerciaux dans les différents sites d’hébergement ou sites de compétitions. Nous avons un parc de véhicules aussi bien à Nouakchott qu’à Nouadhibou qui va assurer le transport inter urbain des participants. Nous allons aussi mettre à la disposition des participants un vol régulier qui va faire la navette entre Nouakchott et Nouadhibou pour pouvoir amener les officiels et journalistes devant couvrir la CAN, en fonction du calendrier préétabli. D’autres volets de l’organisation ont trait à l’aspect sécuritaire. Pour faire venir tout ce beau monde, il faut prendre les dispositions nécessaires pour assurer d’abord la sécurité des invités, les rassurer afin qu’ils sachent qu’ils sont dans un pays sûr.

Et aussi, la sécurité de nos populations. C’est quelque chose à laquelle nous tenons beaucoup. Le deuxième aspect que je voudrai souligner, c’est l’aspect sanitaire. Nous sommes dans une période de Covid-19. Des personnes vont entrer, d’autres vont sortir. Tous ces mouvements peuvent peut-être occasionner des problèmes. Nous avons mis en place un dispositif à l’aéroport, dans les différentes frontières grâce à l’accompagnement du ministère de la santé. Ce dispositif veille à la santé de tous les participants et surtout veiller à la santé des populations mauritaniennes.

Ensuite, il y a toute un parc d’ambulances mis à notre disposition par le ministère de la santé avec tous les équipements médicaux nécessaires (médecins, infirmiers) prêts à intervenir, en cas de maladie ou d’accidents…Cette flotte veille à la couverture sanitaire des sportifs d’une manière générale et des spectateurs éventuels, si la compétition ne se déroule pas à huis clos tenant compte de la pandémie du Covid-19.

Ainsi, les dispositions ont été prises pour que cet événement soit largement couvert. Nous avons beaucoup de journalistes qui viendront de tous les cinq continents.Tout a été entrepris pour que cette compétition se déroule dans les meilleures conditions. Certainement, il y aura des lacunes. Mais, nous vivons tous pour la première fois cette expérience d’événement majeur. Je sais compter sur le génie des mauritaniens, sur la volonté de chacun d’entre nous pour pouvoir organiser cette compétition. Il faut saluer l’action du ministère des Finances qui, en plus de l’accompagnement financier, a facilité le passage en douane de tous les équipements (appareillages, panneaux…) qui viennent par mer, air ou voie terrestre.


Horizons: Que représente l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans pour la Mauritanie ?


Youssouf Fall: C’est important pour la Mauritanie d’organiser une manifestation sportive d’envergure continentale. Nous avons eu la chance d’organiser des évènements majeurs au niveau du sport notamment des réunions majeures de la FIFA et de la CAF.C’est quelque chose d’assez important. Il fallait franchement organiser un événement purement sportif comme celui que nous allons vivre ces prochains jours. C’est quelque chose de capital. Cette manifestation va profiter à tout le monde, pas seulement aux sportifs. Sur le plan économique ou social, les gens sont impliqués dans l’organisation notamment les hôtels, les compagnies de transport. Vraiment, c’est une expérience qu’il fallait vivre. Nous allons la vivre et puis, les prochains évènements seront encore meilleurs.

Ensuite, pendant près de trois semaines, les feux des projecteurs seront braqués sur notre pays, pas seulement pour découvrir le football mais aussi le volet culturel, économique. La Mauritanie va exposer au monde sa diversité culturelle, toute l’étendue de sa culture et les efforts déployés pour son développement depuis 1960. Nouakchott était une bourgade, maintenant c’est une ville. Nous sommes fiers de montrer aux yeux du monde ce que nous sommes devenus après 60 ans.

Sur le plan politique et diplomatique, la Mauritanie recevra les principaux responsables de la FIFA et de la CAF sans compter les délégations de haut rang des 11 pays qualifiés.

Dans cette période de Covid-19 où la situation est difficile, c’est une bouffée d’oxygène pour les hôtels, les compagnies de transports et restaurants qui étaient à l’arrêt.

Même les petits commerçants vont en profiter avec les achats d’objets d’arts et divers autres souvenirs. Sans compter les sociétés de téléphonie mobile…


Horizons: Une organisation réussie de la CAN U20 Mauritanie 2021 permettra-t-elle de booster la candidature du président de la FFRIM Ahmed Ould Yahya, à la présidence de la CAF?


Youssouf Fall: Forcément, une organisation réussie de la CAN U20 va impacter positivement sur la candidature de M. Ahmed Ould Yahya. Nous qui avons eu la chance de suivre le développement du football mauritanien, depuis 60 ans, mesurons à sa juste valeur les progrès importants qui ont été réalisés. Des résultats assez intéressants ont été enregistrés sous le magistère de M. Ahmed Ould Yahya, avec deux qualifications au CHAN (Championnat d’Afrique des Nations réservés aux joueurs locaux) et à la CAN 2019. Quelque chose d’important a été noté à savoir gagner ou faire des matchs nuls face à de grandes nations de football. Aujourd’hui, le siège de la FFRIM est un bâtiment ultramoderne avec tous les équipements nécessaires (académie alliant scolarité et sport, FFRIMTV, volet médical).

Par ailleurs, combien de joueurs nous avons à l’étranger? Ces professionnels font vivre des familles et effectuent des investissements. Ce n’était pas le cas avant M. Ahmed Ould Yahya. Il a fait un bon travail. Je pense que la compétition que nous organisons, si elle réussit, je suis sûr que ce sera le cas, elle fera drainer de forts soutiens à Ould Yahya, qui est un très bon manager qui sait ce qu’il veut. Il a une très bonne vision du football. J’ai eu à le côtoyer. En tant que directeur des Sports, je l’ai suivi lorsqu’il était jeune. Et plus tard, en tant que conseiller technique J’ai été émerveillé par sa très bonne vision du développement des sports d’une manière générale et du football en particulier.

Je lui souhaite beaucoup de chance. Le reste se fera par la voie politique et diplomatique.


Horizons: Quel appel lancé vous en direction du public et des mauritaniens si les spectateurs sont autorisés à accéder aux stades?


Youssouf Fall: C’est d’abord de venir nombreux supporter les Mourabitounes U20. C’est important! Les joueurs ont besoin de ça.Parce qu’ils sont dans une poule assez difficile particulièrement pour l’ouverture. Les jeunes ont besoin du soutien du public s’il était permis que les spectateurs puissent accéder aux enceintes.Toutefois, les problèmes de santé passent avant tout.Et puis, dans la vie de tous les jours le citoyen lambda où qu’il se trouve en Mauritanie devra, pendant cette période de Coupe d’Afrique réserver l’hospitalité bien légendaire mauritanienne aux étrangers qui vont vivre deux semaines durant avec nous.Nous savons recevoir et je sais bien compter sur nos compatriotes pour bien traiter jusqu’à leur départ nos hôtes. Et je formule le vœu que tout se passe bien sans aucun problème.


Propos recueillis par Mamadou

Horizons


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés