Facebook
Vers l’emploi de deux mille jeunes dans les wilayas de l’Assaba et du Guidimakha   
12/02/2021

Au total deux mille jeunes, filles et garçons, issus des wilayas de l’Assaba et du Guidimakha vont bénéficier des emplois, par le biais de la promotion de l’entrepreneuriat féminin et de la lutte contre la pauvreté, dans le cadre d’un



projet paraphé, jeudi à Nouakchott, par le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, M. Taleb Ould Sid’Ahmed et le représentant du PNUD en Mauritanie, M. Anthony N’Gororano.

Le projet cible, selon le leader de l’unité développement durable du PNUD-Mauritanie, M. Mallé Diagana, les moughataas de Ould Yengé au Guidimakha et celle Kankossa, wilaya de l’Assaba.

Il est financé par un fonds danois avec un appui conséquent du PNUD.

Commentant l’évènement, le ministre de l’Emploi a précisé qu’il s’agit d’un projet pilote qui profite à deux mille jeunes des deux sexes, et intervient dans le milieu rural.

« Nous comptons généraliser cette expérience à toutes les wilayas du pays pour décongestionner la ville de Nouakchott, par la fixation des populations au terroir, grâce à des projets locaux ».

M. Taleb a également annoncé, le démarrage imminent de deux autres projets d’emplois financés par la Banque mondiale et la Banque Africaine de développement pour exploiter les potentialités locales et créer chez les jeunes ruraux, l’esprit d’entreprenariat par des micro entreprises.

Pour sa part, M. Diagana a précisé que les projets en perspective, portent sur des emplois résilients et respectueux des normes environnementales en vigueur en Mauritanie.

« Ce sont des projets qui bénéficient du soutien des autorités locales, et surtout des communautés sur place, ce qui nous facilitera la tâche pour leur mise en œuvre », a-t-il conclu.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés