Facebook
Journées de réflexion sur les fonctions d'inspecteurs et contrôleurs de travail   
10/02/2021

Le ministère de la Fonction publique du Travail et de la Modernisation de l’Administration organise, du 9 au 10 février 2021, des journées de réflexion sur le thème « Rôle des inspecteurs et contrôleurs du travail, contexte et perspectives ».



 L’atelier, auquel prennent part 27 inspecteurs et contrôleurs du travail, sera marqué par des échanges qui devront conduire à des recommandations en vue d’améliorer le cadre de travail de ces personnels, et leur permettre d’exercer leurs fonctions en toute indépendance et impartialité.

Ouvrant les travaux de l’atelier, le ministre de la Fonction publique du Travail et de la Modernisation de l’Administration, Monsieur Camara Saloum Mohamed, a indiqué que la Mauritanie a « ratifié la convention internationale du BIT sur l’inspection du travail, dès les premières années de l’indépendance ».

Le Ministre a, en outre, souligné le rôle « primordial » des inspecteurs et contrôleurs du travail, notamment « dans la paix sociale, et donc dans le développement économique ». « En cela ils sont chargés de faire respecter les droits des travailleurs en matière de liberté d’association et négociations collectives, d’élimination du travail forcé ou obligatoire, de règlement de contentieux, etc.

Le ministre a, enfin souligné que « l’objectif de l’atelier vise à vous permettre l’identification des obstacles à la mise en œuvre effective des engagements, et réfléchir à la meilleure façon d’y remédier, afin de vous permettre d’exercer vos missions en toute indépendance ».



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés