Facebook
Les questions de la sécurité, de la stabilité et de l'annulation de la dette au centre de la visite du Président Ghazouani à Bruxelles   
15/01/2021

La rencontre qu’a eue le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, jeudi, au siège de l’Union Européenne à Bruxelles dans le cadre de la visite effectuée sur invitation du président du



Conseil Européen, M. Charles Michel, a pour but de renforcer des relations existant entre la Mauritanie et l’Union Européenne.

Elle a porté sur les questions de sécurité et de stabilité dans la région du Sahel, au moment où la présidence du G5 Sahel est assurée par le Président de la République.

La question de l’annulation de la dette a été aussi abordée de même que la préparation du sommet du G5 Sahel dont la tenue est prévue en février 2021 au Tchad.

Le Président de la République a, par ailleurs, visité, à Bruxelles, le siège de l’OTA1N,, sur invitation de son secrétaire général. M. Jens Stoltenberg.

Les entretiens qui ont eu leu à cette occasion ont porté sur les moyens susceptibles de renforcer les relations qui lient l’OTAN et la Mauritanie et celles existant entre l’ Organisation et le G5 Sahel en général ainsi que sur la situation sécuritaire dans l’Etat frère de Libye et ses implications..

Le secrétaire général de l’OTAN s’est engagé à dépêcher une mission en Mauritanie pour explorer les perspectives de diversification et d’intensification de la coopération entre les deux parties.

Son excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, président en exercice du G5 Sahel, s’est félicité, au cours d’une conférence de presse commune tenue au siège de l’OTAN à Bruxelles avec le secrétaire général de l’OTAN, de l’appui qu’accorde l’OTAN à la Mauritanie et au G5 Sahel dans les domaines de la sécurité et de la défense.

Il a passé en revue les défis sécuritaires auxquels fait face la région , à la lumière des plans adoptés au cours des réunions et des sommets tenus récemment, notamment le sommet de Pô, en France, qui a abouti à une nouvelle feuille de route destinée à faire face au "terrorisme" dans la région.

Le Président de la République a en outre indiqué que les entretiens entre les deux parties ont été axés sur les questions de sécurité et de défense dans la région du Sahel ainsi que sur les questions d’intérêt commun et celles de la sécurité et de la coopération entre la Mauritanie et l’OTAN.

Pour sa part, l’OTAN a indiqué sur son site électronique que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani est le premier président mauritanien à visiter l’OTAN depuis l’indépendance du pays en 1960, soulignant que la Mauritanie "est un pays partenaire". de l’OTAN depuis 1995.

Le secrétaire général de l’OTAN a ajouté que l’OTAN " salue les grandes contributions de la Mauritanie

dans le domaine de la sécurité régionale", ajoutant, s’adressant au Président de la République, "vous dirigez le G5 Sahel et vos forces armées sont sur les premières lignes du front pour lutter contre le terrorisme dans la région et nous suivons de près la situation sécuritaire".

Il a affirmé que "l’OTAN est engagée dans le soutien de la Mauritanie pour renforcer ses capacités ", soulignant " qu’elle a aidé la Mauritanie, au cours des dernières années, pour lui permettre de construire des magasins sûrs pour les armes et de détruire des armes périmés et dans la formation des militaires". Elle aussi contribué à la création de 4 centres de gestion de crises en Mauritanie et dans l’appui pour le développement des capacités en matière d’opérationnalité et de gestion des crises dans les domaines de la santé publique et de la protection civile, et ce à travers la création de deux unités de protection civile.

Le secrétaire général s’est dit "heureux du dialogue fructueux " qu’il a eu avec le Président de la République, précisant que ce dialogue " peut conduire à une coopération plus vaste entre l’OTAN et la Mauritanie , notamment dans le domaine de de la sécurité des frontières".

L’OTAN ajoute sur son site que les entretiens entre le Président de la République et le secrétaire général ont abordé "l’appui que peut accorder l’OTAN aux Etats du G5 Sahel".


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés