Facebook
Lancement du premier colloque sur les référentiels de la garantie de la qualité pour les entreprises et la formation   
09/12/2020

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, des Technologies de l’information et de la communication a organisé aujourd’hui, mercredi, à Nouakchott, un colloque, le premier du genre, sur les référentiels de garantie de la qualité pour les entreprises et la formation.



Le ministère cherche, à travers l’organisation de ce colloque de deux jours, à mettre en évidence les tâches confiées à l’autorité mauritanienne chargée de garantir la qualité de l’enseignement supérieur.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’information et de la communication, porte-parole officiel du gouvernement, Sidi Ould Salem, a précisé que les progrès rapides de la science et des techniques, ainsi que le développement des échanges et des connaissances impliquent que les besoins sociaux et économiques actuels dans tous les pays du monde exigent des compétences plus élevées que jamais. D’où la nécessité d’un système d’enseignement supérieur et d’une recherche scientifique de qualité, capables de jouer le rôle de promotion du développement tant au niveau local et que par rapport à la compétitivité internationale.

Il a ajouté que les plans de garantie de la qualité sont une partie essentielle du système d’enseignement supérieur et que les efforts déployés nécessitent une coordination à cet égard aux niveaux national, régional et international.

Il a souligné que des systèmes d’enseignement supérieur de haute qualité sont impératifs pour que l’Afrique réalise sa vision d’un continent intégré, prospère et pacifique, comme c’est le cas en Europe.

Il a indiqué que la gestion efficace du problème de la qualité dans l’enseignement supérieur nécessite la conception et la mise en œuvre d’un système national garantie de la qualité basé sur une méthodologie de garantie de la qualité basée sur le mécanisme d’auto-évaluation des établissements sur la base des critères d’évaluation établis par l’Autorité de garantie de la qualité, notant que cette question est la tâche de l’autorité mauritanienne de garantir la qualité de l’enseignement supérieur. .

Il est à rappeler que l’Autorité mauritanienne de garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur est un organisme national de garantie de la qualité créé par le décret n°093-2017 du 10 juillet 2017, et son lancement effectif a eu lieu au début de l’année 2020.

L’ouverture du colloque s’est déroulée en présence du recteur de l’Université de Nouakchott Al-Asriya, du directeur de l’autorité mauritanienne de garantie de la qualité de l’enseignement supérieur, des doyens des facultés et des experts de l’autorité nationale de garantie de la qualité de l’enseignement supérieur au Sénégal.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés