Facebook
Atelier de validation des rapports finaux sur les dépenses de sécurité du G5 Sahel   
26/11/2020

Les travaux de l’atelier organisé en coopération entre le Secrétariat exécutif du Groupe des Cinq pays du Sahel et la fondation allemande Konrad Adenauer ont commencé par la discussion en vue de la validation des rapports finaux



d’études sur les dépenses de sécurité et leurs effets d’éviction sur le financement des dépenses de développement dans les pays membres du Groupe.

 Des délégations des États membres du G5 Sahel ; de ses partenaires au développement ; des experts et organisations locales et internationales de la société civile participent à cet atelier de deux jours.

 Cette réunion vise, entre autres, à promouvoir une analyse approfondie des causes des violences et des conflits sectaires dans la sphère du Groupe à travers des études présentées par l’organe exécutif du G5 et à déterminer les coûts de sécurité sur les budgets des États membres d’une part et leurs implications économiques sur les ressources destinées à l’investissement et au développement dans la région du G5 Sahel d’autre part.

 Le Secrétaire Exécutif du G5 Sahel, M. Maman S. Sidikou, a souligné l’importance que revêt pour les participants l’atteinte des résultats des études présentées, sur lesquels le Secrétariat Exécutif des pays du Groupe fonde beaucoup d’espoirs.

 Il a ajouté que ces études « permettront d’examiner dans quelle mesure l’accroissement des dépenses de sécurité occasionné par les chocs de violence subis par les pays du G5 Sahel exerce un effet d’éviction sur les dépenses de développement».

Ces études favoriseront, en outre, la mise en place d’un cadre de référence, d’un plan d’orientation et de développement précis qui fixe une vision des projets à venir pour élever le niveau de développement et relever tous les défis.

 Le Secrétaire exécutif du groupe a attiré l’attention sur la gravité des défis sécuritaires auxquels est confronté le G5 depuis plusieurs années et qui ont affecté négativement tous les programmes et politiques de développement des États membres. Il a exprimé à cet égard ses remerciements à tous les partenaires pour leur coopération constructive avec le groupe, en particulier en cette circonstance où le monde a été ébranlé en raison de la pandémie du coronavirus.

 De son côté, le Directeur régional de l’Organisation allemande du Konrad au Sahel a affirmé la solidarité de sa fondation avec les pays du groupe pour faire face aux défis de sécurité et de développement auxquels ils sont confrontés depuis un certain temps et relever les nouveaux défis que la pandémie Covid-19 a imposés à tous les peuples du monde.

 Il a souligné l’action du Secrétariat exécutif des pays du groupe et le travail acharné ainsi que les mesures concrètes qu’il a prises sur la voie de la réalisation des espoirs et des aspirations des membres du G5, soulignant à cet égard que son organisation est prête à soutenir tous les efforts déployés pour instaurer la sécurité, la stabilité et le développement du G5 Sahel.

 L’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence de M. Mahfoudh Ould Brahim, coordinateur des travaux entre le ministère des Affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs et le Secrétariat exécutif du Groupe des Cinq pays du Sahel.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés