Facebook
Assemblée générale de l'Union des chambres de commerce et d'industrie des pays du Sahel   
26/11/2020

Les travaux de la session ordinaire de l’Assemblée générale et du Bureau exécutif de l’Union des chambres de commerce et d’industrie du Groupe des cinq pays du Sahel ont débuté mercredi, à Nouakchott à la Chambre de



commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie.

 Cette réunion d’une journée a pour objectif de discuter des questions de gestion et d’organisation au sein de l’Union et de sa contribution aux efforts de développement des pays du Sahel en plus de l’élaboration d’une feuille de route crédible qui répond aux exigences de l’étape actuelle.

 Dans ce contexte, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie, qui assure la présidence tournante de la fédération M. Ahmed Baba Ould Eleya a déclaré dans un discours prononcé à cette occasion, que l’Union des chambres de commerce des pays du G5 avait été créée en 2018 à l’initiative des présidents des chambres de commerce et d’industrie des pays du groupe. L’objectif en est d’accompagner les efforts des pouvoirs publics dans les cinq pays du Sahel dans les domaines du développement économique et humain ainsi que dans toutes les stratégies économiques mises en oeuvre.

 Il a ajouté que ces efforts de développement sont de nature à créer les conditions de la stabilité et du développement permettant d’arrêter l’hémorragie de la migration des jeunes; de lutter contre le crime organisé; le commerce des armes; la traite des personnes et le trafic des drogues et favoriser une participation consciente et active de cette frange à la construction d’un avenir meilleur.

 M. Ould Eleya a souligné que l’Union représente le désir commun des chambres de commerce et d’industrie des cinq pays de coordonner leurs efforts dans les domaines du développement économique en luttant contre la pauvreté et le chômage et en encourageant les échanges commerciaux entre les pays de l’Union comme moyen d’établir un partenariat économique durable.

 Il a indiqué que dans ce contexte, l’Union a œuvré avec le Secrétariat exécutif du Groupe des pays du Sahel, à la signature d’un accord de partenariat et à la mise en place d’un projet de soutien à la résilience des jeunes entreprises face aux effets de la pandémie Covid-19, financé par la Banque africaine de développement et du projet Banque familiale, qui permettra de responsabiliser les groupes vulnérables des pays du Sahel pour avoir accès à des fonds pour leurs petits projets, en coopération avec l’Union, la Chambre islamique de commerce et d’agriculture et l’Organisation de la Conférence islamique.

 À son tour, le président de la Chambre de commerce et d’industrie tchadienne, M. Ghali Haji Mohamed Sidi, a souligné l’importance que revêt pour son organisation l’établissement d’un partenariat de développement entre les chambres de l’Union, notant la nécessité de renforcer les capacités de l’Union et de consolider ses acquis.

 La rencontre s’est déroulée en présence du Secrétaire Général de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie et d’autres personnalités


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés