Facebook
Inauguration d’un projet de développement de quatorze localités dans le département de Kankossa   
25/11/2020

Le délégué général à la Solidarité nationale et la Lutte contre l’exclusion (TAAZOUR), M. Mohamed Mahmoud Ould Bouasriya, a donné, mardi, à partir de la localité de Cheïhib (département de Kankosso), le coup d’envoi du



projet de développement de cette localité et des localités avoisinantes, dans le cadre des festivités commémoratives du 60e anniversaire de l’indépendance nationale.

 Dans son mot pour l’occasion, le délégué général a indiqué que la pauvreté et la grande précarité des habitants de la zone, repartis en quatorze localités, la place au premier rang des priorités de sa délégation. Celle-ci dispose un mécanisme fondé sur des critères rigoureux, qui tiennent compte de la densité démographique, des besoins des populations en matière des services essentiels et de développement des activités productrices.

 Il a ajouté : « Ce programme de développement local s’inscrit dans la concrétisation pratique du plan national de lutte contre l’exclusion, adopté et exécuté par la délégation, conformément aux orientations du Président de la République, Monsieur Ould Cheikh El Ghazouani ».

Au sujet des grandes lignes du plan d’action 2021 de Taazour, M. Bouasriya a précisé qu’elles s’articulent en plusieurs axes avec, au premier rang, l’accès aux services essentiels. Trois cent vingt millions MRU y sont été consacré. qui contribueront à la mise sur pied de l’école Républicaine, à travers la construction et l’équipement de vingt-cinq écoles fondamentales, dix-sept collèges, trois lycées, l’acquisition d’un lot d’équipements scolaires et la réalisation de huit pôles de renforcement de capacités et l’organisation de formation des professions dont le marché de l’emploi est demandeur.

« Parmi les autres axes figurent la construction et l’équipement de quatre dispensaires et sept unités de santé, ainsi que le lancement d’un programme de lutte contre la malnutrition et d’appui à la santé communautaire, la formation des agents communautaires de santé et la prise en charge des frais d’assurance maladie pour cent mille familles pauvres, tout cela pour une enveloppe de 230 millions MRU ».

S’agissant de l’offre en l’eau potable, le délégué a déclaré que son institution a mobilisé pour l’année 2021 une enveloppe de quatre cent soixante millions d’ouguiyas (MRU), destinés à l’approvisionnement de cent cinquante localités et regroupements communautaires en eau potable, grâce à des réseaux d’adduction d’eau et la réalisation de milliers de raccordements pour les ménages pauvres.

 La délégation à également consacré quarante-trois millions MRU pour l’électrification de vingt localités, et offre gratuitement 6 600 branchements électriŋues à des ménages pauvres. Sept centres d’approvisionnement en gaz butane seront créés, et vingt mille bouteilles distribuées.

 Abordant l’axe relatif aux activités génératrices de revenu, M. Bouasriya a annoncé la mobilisation de 880 millions MRU pour le financement de dizaines de milliers de petits projets et d’activités porteuses de revenu. Des programme de formation au profit de centaines de familles pauvres, et des crédits à court, moyen et long terme seront mis en place.

 Il a ajouté que sa délégation compte construire onze grands barrages et deux cent digues pour accroître la production maraichère, céréalière et fourragère, en plus de la construction et d’équipement des unités de conservation du lait.

 Au sujet de l’habitat, le délégué a déclaré que son institution mobilisera annuellement un milliard quatre centre millions d’ouguiyas pour la construction de vingt-trois mille logements sociaux pour les habitants des quartiers précaires à Nouakchott et dans les chefs-lieux des wilayas.

 S’agissant des filets sociaux, le délégué a annoncé la généralisation dus cash transfert pour cent mille familles, pour un coût de six cent millions MRU.

 Il a enfin annoncé que les boutiques Emel, au nombre de 1750 seront régulièrement approvisionnées en produits, pour un financement de huit cent millions ouguiyas.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés