Facebook
Nouakchott: distribution des prix de la 7è édition du concours du Saint Coran   
30/10/2020

Le ministre de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le parlement, M. Lemrabott Ould Bennahi, a supervisé mercredi soir dans les locaux de Radio Mauritanie à Nouakchott, la cérémonie de remise des prix de la septième édition du Concours du Saint Coran.



 Cette cérémonie, organisée sous le haut patronage du président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a été marquée par la distribution de 63 récompenses correspondant à la durée de la vie du Saint Prophète (Paix et Salut sur lui). Ces prix vont profiter aux candidats des différentes filières de l’enseignement de la Mahadra : sciences du Coran, biographie et sciences des hadiths du Prophète.

Le premier lauréat a reçu un prix de 3 millions d’ouguiyas ; le second deux millions tandis les deux troisièmes se partageront le 3e prix qui est de un million d’UM.

La cérémonie a également donné lieu à la distribution de dix millions d’ouguiyas à certaines mahadras et trente millions d’ouguiyas à certains psalmodieurs, en plus de la couverture des coûts de deux pèlerinages et d’une ’’Oumra’’ aux Lieux Saints de l’Islam.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le ministre de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement a affirmé que le conseil scientifique de la Radio du Saint Coran profitera d’un appui conformément aux directives du gouvernement, afin de produire une quarantaine de Corans, et d’intensifier et d’élargir les exposés et conférences portant sur notre enseignement religieux et d’inclure toutes les langues nationales. A cela s’ajoute, dit-il, la fourniture à la radio de tous les moyens techniques nécessaires lui permettant de parvenir à ses objectifs.

La cérémonie de remise de prix représente en fait une reconnaissance des efforts de la radio, tant dans son volet audiovisuel, que dans le rôle pionnier qu’elle joue au service du Coran et des étudiants en plus de son apport scientifique dans toutes les disciplines de la connaissance islamique.

De son côté, le directeur général de Radio Mauritanie, M. Mohamed Cheikh Ould Sidi Mohamed, a expliqué que ce concours est un phénomène unique dans les médias publics, car nous avons maintenant vingt Corans récités par des mauritaniens, soulignant à cet égard que notre pays, grâce à la radio du Saint Coran, est devenu producteur, à travers ses jurisconsultes musulmans, ses fakihs, la culture islamique n’est plus exclusivement consommateur comme par le passé.

Il a souligné qu’une nouvelle ère a commencé dans les médias publics, qui sont des médias à proximité du citoyen, au service du développement à travers l’enseignement et l’éducation, passant en revue dans ce domaine, le rôle historique de Radio Mauritanie, qui a unifié la foi, jeté les bases de la fraternité et banni la haine entre les différentes ethnies.

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres de l’Intérieur et de la Décentralisation, des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, des Finances, du vice-président de l’Assemblée nationale, du vice-président du conseil régional de Nouakchott, du président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel, des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya de Nouakchott Ouest, ainsi qu’un grand nombre de jurisconsultes, de cheikhs de mahadras et d’étudiants.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés