Facebook
Visioconférence : Réunion régionale des ministres de l'enseignement sur l'ouverture scolaire 2020-2021   
14/10/2020

Le ministre de l’Education nationale, de la formation et de la réforme, Mohamed Malainine Ould Eyih, a participé, mercredi à Nouakchott, par visioconférence à la réunion régionale ministérielle sur les meilleurs moyens



 permettant un retour sûr et fructueux de l’enseignement à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle année scolaire 2020-2021, organisée par les institutions des Nations Unies.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre a indiqué que son département , a mis en place, en coordination avec les institutions des Nations Unies, des commissions pour élaborer et suivre l’exécution du plan destiné à prendre en charge les conséquences de la pandémie du coronavirus sur l’opération pédagogique dans le but de garantir un enseignement de qualité pour tous, conformément aux objectifs de développement durable.

Il a ajouté que ce plan a axé, au cours de la période de la pandémie, sur les leçons assurant les acquis des élèves, la création d’une plateforme numérique d’enseignement et l’organisation de campagnes de sensibilisation en direction des parents d’élèves pour les impliquer dans ledit plan.

Quant à l’étape de préparation de la reprise des cours scolaires , a-t-il dit, elle a porté sur les conditions de sécurité et les efforts visant à limiter la propagation du virus ainsi que sur l’élaboration d’un guide détaillé sur les mesures de prévention sanitaire, en collaboration avec le ministère de la santé et la révision des dates d’ouverture, d’examens et d’organisation de campagnes de sensibilisation et d’éveil en direction des enseignants, des élèves et de leurs parents.

Le ministre a en outre indiqué qu’un certain nombre de mesures ont été prises en prévision d’une ouverture des classes réussie dont, entre autres, l’exécution d’une feuille de route de la réforme dans les délais fixés, la distribution du matériel de prévention contre le coronavirus tels que les désinfectants, les masques, le savon.

Il a aussi noté que des cours de rattrapage réguliers ont été programmés pour tous les élèves dans le but de combler les lacunes causées par le confinement, soulignant que la profession de l’enseignant a été valorisée grâce à l’amélioration des conditions matérielles et morales des enseignants et à un encadrement rapproché.

Il a aussi précisé que le projet de transformation numérique pour la gestion de l’enseignement par le biais du système des données de gestion de l’enseignement et pour rendre disponibles des cours électroniques sur la plateforme "Talimi" (Mon enseignement) a été lancé.

Il est à noter que la réunion est organisée sous la supervision du bureau de l’UNESCO à Beyrouth, le bureau régional de l’UNESCO dans les pays arabes, le bureau régional de l’UNICEF au Moyen Orient et en Afrique du Nord, le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le Programme Alimentaire Mondial, l’Agence Des Nations Unies pour le secours et l’emploi des réfugiés palestiniens et la Banque Mondiale.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés