Facebook
Brakna : Distribution de moustiquaires imprégnées et vaccination contre la pasteurellose caméline   
05/10/2020

Une opération de distribution de moustiquaires imprégnées aux éleveurs et de vaccination contre la pasteurellose caméline a débuté samedi, à partir de la localité de Krimi Rag, wilaya du Brakna, dans le cadre d’une initiative



conjointe des départements de la Santé et du Développement rural.

S’exprimant pour l’occasion, le ministre de la Santé, Dr. Mohamed Nédhirou Ould Hamed, a présenté ses condoléances aux familles et proches des personnes qui ont perdu la vie à cause de la fièvre de la vallée du Rift (FVR) ou d’autres pathologies.

Au sujet de l’évolution de l’épidémie de la FVR, le ministre a indiqué que le Brakna a enregistré, depuis le 14 septembre 2020, plus de 13 cas confirmés et que d’autres cas signalés au Tagant, en Assaba et dans les deux Hodh ont causé la mort de huit personnes.

« Très tôt, le gouvernement a pris des mesures pratiques au niveau des ministères de la Santé et du Développement rural, notamment le lancement de campagnes de sensibilisation, l’envoi de missions conjointes vers les wilayas infestées, la distribution de moustiquaires imprégnées dans les zones endémiques et la prise en charge des cas ».

Évoquant la gravité de la maladie, M. Hamed a dit que la FVR est une maladie mortelle et qu’il faut s’en prémunir en appliquant les consignes donnés par les services sanitaires et vétérinaires.

« Nous ne devons pas toucher les animaux et si nous le faisons, nous devons nous laver avec du savon. Il faut séparer les lieux d’habitation des enclos des animaux. Il faut dormir sous des moustiquaires imprégnées parce que les moustiques sont le vecteur de la maladie. De même il faut faire bouillir le lait et bien cuire la viande avant la consommation ».

Lui succédant, le ministre du Développement rural, M. Dy Ould Zein, a déclaré être venu s’assurer de l’opérationnalité des équipes mobiles engagées contre la pasteurellose caméline.

« Nous avons dépêché 31 équipes avec les médicaments et consommables nécessaires pour éradiquer cette maladie. « Les éleveurs doivent saisir l’importance de l’opération et y participer ».

M. Zein a recommandé l’isolement des bêtes malades et annoncé le lancement prochain de la campagne 2020-2021 de vaccination du cheptel.

Quant au maire de Chegar, M. Moctar Ould Amar, il a salué le choix de sa commune pour le lancement de cette importante initiative de portée nationale.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés