Facebook
Nouakchott: Journées de réflexion sur les déchets solides   
08/09/2020

Nouakchott a abrité mardi les travaux des journées de réflexion sur les meilleurs moyens d’assurer la gestion des déchets solides à Nouakchott et dans 33 communes du pays.



 Cette rencontre de deux jours, organisée par le ministère de l’intérieur et de la décentralisation, vise la mise en place d’une vision participative pour concevoir les meilleures solutions de la problématique de l’hygiène et de la propreté en milieu urbain. Il s’agit de sortir avec des recommandations globales qui sont de nature à aider à disposer d’une nouvelle feuille de route permettant de trouver des solutions radicales définitives et permanentes à cette problématique des déchets domestiques.

L’ouverture de ces journées, qui s’est déroulée en présence des ministres des finances et de l’environnement et du développement durable, a été marquée par la présentation d’exposés sur les déchets et leurs répercussions sur les milieux environnemental et urbain.

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Dr Mohamed Salem Ould Merzoug a souligné dans un discours pour l’occasion que l’accélération du rythme d’urbanisation de la ville de Nouakchott et des capitales des wilayas de l’intérieur constituait un facteur favorable à la propagation des déchets qui assiègent le milieu urbain.

Il a ajouté que le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani – conscient de la gravité des impacts sanitaires et environnementaux de ce phénomène - a donné dès sa prise de fonctions, ses instructions pour commencer à promouvoir des solutions appropriées et permanentes au problème des déchets, dont la problématique doit désormais être dépassée pour donner lieu à une approche nouvelle.

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a souligné que la gestion des déchets pose un problème majeur qu’il nous appartient de résoudre à travers la mise en place de stratégies préventives dans les villes et les agglomérations urbaines.

M. Mohamed Salem Ould Merzoug a souligné que le ministère de l’intérieur et de la décentralisation, et dans le cadre du programme prioritaire du Président de la République, a lancé cette année une opération d’envergure visant à collecter et gérer les déchets domestiques au niveau de 33 communes avec une enveloppe de 1,6 milliard d’anciennes ouguiyas pour appuyer les communes avec la fourniture d’équipements orientés vers cette mission, en aménageant les décharges définitives et en créant 2100 emplois.

Le ministre a appelé les participants à réfléchir au sujet de la première évaluation du problème de l’hygiène et de la propreté en milieu urbain et à parvenir à des résultats qui ouvrent la voie à une solution finale à ce problème et à la conversion des déchets ménagers en matières premières.

De leur côté, le vice-président de l’Association des maires de Mauritanie, M. Ahmed Ould Ali (maire de la commune de Teyaret) et le maire de la commune de Tevragh Zeina, Taleb Ould Mahjoub, ont souligné l’importance de cette rencontre pour concrétiser les espoirs que portent les populations aux municipalités en s’acquittant de leurs fonctions à cet égard et en accomplissant des réalisations répondant aux aspirations et des citoyens à savoir vivre dans un environnement urbain propre, exempt de déchets et de problèmes de santé.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés