Facebook
Ould Cheikh El Ghazouani reçoit l'envoyé spécial des États-Unis au Sahel   
08/09/2020

Le président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a reçu lundi matin en audience, M. Peter Pham, envoyé spécial des États-Unis d’Amérique pour la région du Sahel, actuellement en visite en Mauritanie.



 A l’issue de l’entrevue, l’émissaire américain a fait une déclaration à l’Agence mauritanienne d’information :

«Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, m’a honoré par l’audience qu’il m’a accordée ce matin et nous avons eu un échange très productif sur les relations bilatérales et sur la situation dans la région.

Sur les questions bilatérales, nous nous sommes appuyés sur les sujets que le secrétaire d’État Pompeo a abordés avec le Président de la République au cours de leur communication téléphonique du 18 août ainsi que sur le travail effectué par les nombreuses délégations américaines de haut niveau qui sont venues en Mauritanie en février, juste avant la pandémie du Covid-19.

Plus précisément, nous avons discuté des idées du Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani concernant L’État de droit, l’évolution sociale et les droits de l’homme ainsi que les efforts pour améliorer les liens commerciaux entre nos deux pays et notre partenariat pour la sécurité.

J’ai beaucoup apprécié le point de vue du Président sur l’évolution de la situation au Sahel, et en particulier au Mali.

Il s’agit de ma première visite en Mauritanie, et j’attends avec impatience de poursuivre ma conversation très fructueuse avec le Président lors de mes prochaines réunions avec les membres du gouvernement mauritanien et de la société civile, ainsi qu’avec le secrétaire exécutif du G5 Sahel.

Je suis le premier envoyé spécial des États-Unis pour la région du Sahel. La création du poste d’envoyé spécial pour la région du Sahel par le Secrétaire d’État au début de cette année reflète l’engagement du gouvernement américain dans cette région.

L’objectif de nos efforts diplomatiques au Sahel est que les gouvernements ouest-africains s’attaquent aux origines de l’insécurité dans la région, maitrisent les sources de propagation de la violence et œuvrent pour la stabilité de la région, avec l’aide coordonnée de la communauté internationale et des États-Unis en particulier.

Mon mandat comporte quatre axes clés :

1) Améliorer la coordination avec les partenaires internationaux et régionaux et les organisations internationales.

2- ) Promouvoir la stabilité au Mali, y compris à travers une transition opportune menée par les civils et qui conduira au retour à l’ordre constitutionnel ;

3- ) Soutenir les efforts des gouvernements pour étendre la légitimité de l’État et la bonne gouvernance dans les pays du G5 Sahel et les États côtiers voisins ;

4)- Empêcher de nouveaux débordements qui peuvent mener à plus d’instabilité dans les autres régions de l’Afrique de l’Ouest.

La Mauritanie est un partenaire important pour les États-Unis dans ces efforts. "


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés