Facebook
La BAD a alloué 3,5 milliards $ à l’action climatique en 2019   
20/08/2020

La BAD a octroyé 3,5 milliards $ aux projets de lutte contre le changement climatique et d’adaptation à ses effets en Afrique.



 Ce montant représente 35 % des allocations totales de l’institution qui prévoit de consacrer 40 % de ses fonds à l’action climatique en 2020.

La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé 3,5 milliards $ à la lutte contre le changement climatique et à l’adaptation en 2019. Ce montant représente 35 % des fonds alloués par l’institution au cours de l’année écoulée. Cette proportion est en hausse par rapport aux 32 % enregistrés en 2018 et aux 26 % de 2017. Les principaux secteurs bénéficiaires de ces fonds sont les énergies renouvelables et l’agriculture.

« Alors que les économies africaines font face aux effets dévastateurs de la pandémie de la covid-19, relâcher l’action climatique ou réorienter les ressources financières du changement climatique aggravera encore ces impacts d’une manière diverse et complexe », prévient Anthony Nyong (photo), le directeur de la BAD pour le changement climatique et la croissance écologique.

La BAD s’est d’ores et déjà engagée à consacrer 40 % de son financement à l’action climatique en 2020.

Sur un plan plus global, les banques de développement du monde ont consacré 61,6 milliards $ à l’action climatique en 2019. Un chiffre en hausse de 30 % par rapport aux 43,1 milliards $ octroyés en 2018.

(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés