Facebook
Le FMI améliore l'accès à ses fonds d'urgence pour la réduction de la pauvreté   
26/07/2020

Le 13 juillet 2020, le conseil d’administration du FMI a notamment approuvé « une augmentation temporaire » du plafond annuel de la Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC).



Cela permettra de fournir un soutien financier plus important aux pays pauvres.

Le Fonds monétaire international (FMI) vient d’acter la facilitation de l’accès à ses fonds d’urgence pour faire face aux défis posés par la crise de la covid-19. C’est ce qu’indique un communiqué de l’institution publié mercredi 22 juillet.

Le conseil d’administration du FMI a en effet approuvé le lundi 13 juillet 2020, une « augmentation temporaire » du plafond annuel d’accès aux ressources de son compte des ressources générales et de sa facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance. Concrètement, cette mesure permettra aux pays d’obtenir des niveaux plus élevés de financements dépassant le plafond qui était initialement fixé pour l’accès à ces ressources.

« Les graves conséquences de la pandémie de covid-19 sur la situation économique mondiale ont conduit un nombre sans précédent de pays membres à solliciter le soutien financier du FMI […] Compte tenu des circonstances uniques créées par la pandémie, le conseil d’administration du FMI a approuvé des augmentations temporaires de ces limites d’accès annuels, qui resteront en vigueur jusqu’au 6 avril 2021 », a indiqué l’institution dans son communiqué.

Cette annonce intervient alors que de nombreuses voix se sont fait entendre ces derniers mois pour que le FMI augmente considérablement son soutien aux pays les plus pauvres notamment africains, qui ont particulièrement besoin du soutien des bailleurs de fonds étrangers pour faire face à la crise du nouveau coronavirus. Fin juin 2020, la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a invité les pays qui en ont le pouvoir à permettre à son institution d’émettre pour 1000 milliards $ de droits de tirage spéciaux (DTS) supplémentaires.

Notons que le conseil d’administration a également approuvé la suspension temporaire de la limite du nombre de décaissements au titre de la facilité de crédit rapide (FCR) jusqu’au 6 avril 2021. « Cela permet d’accorder plus fréquemment des financements d’urgence aux pays membres les plus pauvres du FMI au cours d’une année, à condition que les montants cumulés des aides fournies au titre de la FCR ne dépassent pas la limite annuelle d’accès à cette facilité », précise le communiqué.

 

(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés