Facebook
Retraite à 63 ans : Profiter de l'expérience des anciens et assurer la relève   
18/07/2020

Le Conseil des ministres a approuvé, au cours de sa réunion du jeudi 16 juillet , le projet de loi modifiant et remplaçant certaines dispositions de la loi



 93-009 du 18 janvier 1993 portant statut général des fonctionnaires et agents contractuels de l’Etat.

L’adoption de ce projet de loi entre dans le cadre du programme « Tahoudaty » du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, visant la réforme du département de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration à travers un ensemble de mécanismes juridiques et de mesures organisationnelles et d’encadrement afin de répondre aux exigences de l’heure.

A ce propos, le conseiller du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration chargé des affaires juridiques, M. Khaled Ould Cheikhna, a indiqué que le projet adopté a été présenté par le ministère après une étude approfondie de la situation actuelle des fonctionnaires et des agents contractuels du secteur public et la prise en compte de leur rôle considéré comme étant la pierre angulaire dans la gestion équilibrée du travail de l’administration.

Il a ajouté qu’il est devenu impératif pour le ministère de prendre une décision permettant d’une part, de retenir le plus longtemps possible des fonctionnaires disposant d’une expérience administrative, technique et professionnelle dont le pays a besoin dans le cadre des efforts pour la mise en œuvre d’un ensemble de projets de développement importants et d’autre part, d’encadrer et de former sur les deux plans théorique et pratique les jeunes fonctionnaires afin qu’ils soient aptes à assurer la relève après le départ à la retraite de plusieurs vagues de fonctionnaires.

M. Khaled Ould Cheikhna a précisé que le nouveau projet de loi a joué sur les clauses relatives à l’âge et aux conditions de la retraite en proposant notamment la suppression de la limite de 35 années de services, abandonnée dans le reste monde, car sur la base de cette limite beaucoup de travailleurs allaient à la retraité avant d’atteindre l’âge de 53 ans.

Le conseiller du ministre a enfin souligné que ce projet de loi entrera en vigueur après son vote par le Parlement, sa promulgation par le Président de la République et sa publication au journal officiel, rappelant que son adoption par le conseil des ministres est déjà un très grand pas.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés