Facebook
Gorgol : Analyse des données conjoncturelles sur la sécurité alimentaire   
15/07/2020

La ville de Kaédi a abrité, mardi, un atelier d’analyse des données conjoncturelles dans la wilaya du Gorgol, données collectées sur le terrain par des mouvements associatifs opérant dans la sécurité alimentaire, notamment dans les moughataa de Kaédi et de M’Bout.



 Organisé à l’initiative conjointe du commissariat à la sécurité alimentaire, du PAM et d’Oxfam, l’atelier intervient en prélude à la mise en place d’un mécanisme d’alerte précoce sur les crises de sécurité alimentaire.

Supervisant l’ouverture l’atelier, le wali du Gorgol, M. Ahmedna Ould Sidiba, a précisé que cette activité s’inscrit dans le cadre du renforcement du mécanisme national de protection sociale destiné à la lutte contre les chocs, et en perspective de la mise en œuvre d’un plan global d’allégement des risques d’insécurité alimentaire.

«Le présent atelier nous permettra de faire le diagnostic des conditions de la campagne agricole et du domaine pastoral, dans nos différentes communes ».

Au sujet du rôle des mouvements associatifs intervenant dans le contrôle de la sécurité alimentaire, le wali a salué leur action, surtout qu’elle alerte les décideurs, par des revues périodiques, sur les risques prévisibles comme les inondations et les phénomènes nuisibles aux cultures, afin d’agir à temps, et de préserver les moyens de survie des populations.

M. Sidiba a également souligné l’intérêt de la sécurité alimentaire en tant que pilier essentiel du programme du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, programme qui fait de l’amélioration des conditions des fanges sociales démunies une priorité capitale et moyen de parvenir aux équilibres escomptés dans les différents domaines de développement.

Le wali a enfin remercié les partenaires au développement pour le soutien qu’ils apportent aux populations du Gorgol dans différents domaines, et dont des incidences sur l’état de vie populations sont largement positives.

Pour sa part, le maire de Kaédi, M. Tahara Baradji, a appelé les participants à l’intensification des efforts de riposte aux crises et chocs nutritionnelles, et à l’aide des communautés villageoises à développer leurs modes de culture pour l’introduction des matériaux modernes, à même d’accroître la production.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés