Facebook
Nouakchott: Clôture de l'atelier de réflexion pour une rentrée scolaire réussie   
28/06/2020

L’atelier de réflexion sur la meilleure approche pour une rentrée scolaire réussie, organisé par le ministère de l’Enseignement fondamental et de la Réforme de l’Education nationale, a été clôturé vendredi à l’École Normale des Instituteurs de Nouakchott.



 Cet atelier de quatre jours s’est penché sur les modalités d’une ouverture scolaire réussie. Des exposés ont été présentés notamment sur le suivi de l’impact psychologique et cognitif de la pandémie du coronavirus sur l’enfant, sa préparation psychologique et pédagogique, le contenu éducatif le plus approprié pour l’enseignement, la préparation des établissements pour une reprise en toute sécurité des cours.

A l’issue de l’atelier le Secrétaire général du ministère, M. Idoumou Ould Abdi Ould Jiyid, a rappelé l’attention particulière que le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, attache à l’enseignement et souligné que l’objectif est de faire de l’école, le lieu propice pour le renforcement de l’unité nationale, de la cohésion sociale, de la justice, de l’égalité des chances.

Il a précisé que dans ce contexte, le gouvernement du Premier ministre Ismail Bedda Cheikh Sidiya a lancé un programme ambitieux pour une réforme du système éducatif.

Il a ajouté que la pandémie de Coronavirus a provoqué la suspension des cours par précaution pour préserver la santé et la sécurité de tous, suspension dont les conséquences ont été atténuées par l’enseignement à distance ; il a souligné que les élèves dont près de 198.000 enfants inscrits en sixième année de l’enseignement fondamental ont pu bénéficier de cours diffusés par la radio et la télévision et à travers la plateforme d’enseignement à distance "Ma maison est mon école".

La cérémonie de clôture de l’atelier s’est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de l’Enseignement secondaire, de la Formation technique et professionnelle, et des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille, du directeur général de l’Institut Pédagogique National et d’une représentante de l’UNICEF.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés