Facebook
Mauritanie : les autorités interdisent à 4 médias internationaux de traiter des sujets troublant la paix sociale   
24/06/2020

En Mauritanie, la BBC, la DW, Arabi et Al Jazeera n’ont plus le droit de couvrir des sujets troublant la paix sociale.



Cette décision des autorités intervient après la diffusion d’un reportage sur l’esclavage dans le pays, dans le sillage des manifestations en faveur des noirs dans le monde.

En Mauritanie, les autorités ont interdit à la BBC, la DW, Arabi et Al Jazeera de couvrir, sur le territoire national, tout sujet « pouvant troubler la paix sociale ». L’interdiction a été notifiée le 22 juin aux correspondants des médias concernés par Sidi Mohamed Ould Ghaber (photo), le ministre mauritanien de la Culture, qui joue également le rôle de ministre de la Communication.

Les autorités mauritaniennes reprochent à ces médias d’avoir diffusé un reportage et d’autres programmes traitant de l’esclavage en Mauritanie. Le sujet est revenu dans l’actualité à la faveur des diverses manifestations pour la cause des noirs dans le monde.

Pour le moment, aucune clarification officielle n’a été communiquée sur les sujets que la BBC, la DW, Arabi et Al-Jazeera devront s’abstenir de couvrir. Il est fort probable que la décision des autorités provoque une implication des organisations de protection de la liberté d’expression dans la situation.

 
(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés