Facebook
Le Secrétaire général de la CNECS participe à une conférence extraordinaire de l'ISESCO   
18/06/2020

Le Secrétaire général de la Commission Nationale pour l’Education, la Culture et les Sciences, Dr Ismail Ould Chouaib, a participé, mercredi matin par visioconférence, au sommet extraordinaire des ministres de la culture des



 états membres de l’Organisation islamique pour l’Education, les sciences et la culture (ISESCO).

Organisée sous le thème « Durabilité de l’action culturelle face aux crises (Covid- 19) », la conférence vise à explorer l’action culturelle future et le tourisme numérique dans le monde islamique, à développer une action culturelle conjointe et à utiliser des applications d’intelligence artificielle au profit du domaine culturel.

Les participants ont discuté de plusieurs axes, dont les plus importants sont les défis culturels pendant les crises (Covid 19); l’avenir du travail culturel post-pandémie; les nouvelles orientations de la scène culturelle et le projet stratégique culturel numérique.

Le Secrétaire général de la CNECS a souligné que la culture est le vaisseau spirituel, social et économique qui anime l’histoire. Ainsi, l’initiative de l’ISESCO est au cœur des priorités du programme du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui accorde une importance particulière à la culture et la considère comme un bouclier pour les peuples contre toutes les manifestations de sous-développement et de dégradation et un vaste espace de solidarité dans des circonstances exceptionnelles comme celles dans lesquelles nous vivons actuellement.

Il a par la suite précisé que la culture, comme d’autres secteurs, a été gravement touchée par la pandémie, ce qui a conduit le département de la culture dans notre pays à commencer à utiliser des applications technologiques modernes pour diffuser la culture dans son sens traditionnel d’une part, et la culture de l’éducation à la santé en général, d’autre part.

Dr Ismail Ould Chouaib a enfin ajouté que la Mauritanie a de nouvelles orientations qui reposent principalement sur une culture de la connaissance numérique, désormais indispensable pour assurer la continuité du travail culturel, soulignant que dans ce cadre une nouvelle approche a été adoptée sur la base d’une stratégie par étape mise en œuvre de manière optimale.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés