Facebook
Les ONGs APDHM et Global African Sheroes Union en partenariat pour la cause des femmes   
16/06/2020

L’Ong ’Action pour la protection des droits de l’homme en Mauritanie’ (APDHM) a organisé  en février 2020 dernier, une rencontre dans son siège à Nouakchott en vue de préparer le forum des Ong prévu en mars dernier à New York. En dépit du report ...



... de ce forum pour cause de maladie à coronavirus, cette organisation a tenu à rencontrer les femmes membres de l’Ong pour échanger sur leur situation dans le contexte mauritanien.
Dans le cadre du partenariat entre l’ONG Action pour la Protection des Droits de l’Homme en Mauritanie (APDHM) et l’ONG Global AfricanSheroes Union, une rencontre a été organisée à Nouakchott Mauritanie au siège de l’organisation au mois de février 2020 avec quelques femmes membres de l’ONG.
Cette réunion rentre dans le cadre des préparatifs de la 64ème session CSW prévue le 02 mars 2020 à New York.
Il s’agissait pour ces femmes réunies, d’exprimer leurs préoccupations par rapport à la volonté du gouvernement mauritanien de promouvoir les femmes pour acter leur participation à la vie politique et économique du pays pour ainsi les responsabiliser au niveau du gouvernement, du parlement et dans les autres sphères de décision.
Par la même occasion, les femmes ont soulevé leurs doléances à Madame KIM, en lui signifiant que 80% des femmes n’ont pas un niveau d’études élevé. Par conséquent, elles ont demandé à la présidente Madame KIM, de par son expérience avérée, de les soutenir en formation sur les petits métiers porteurs et décents pour qu’elles puissent investir dans des AGR en vue d’acquérir une autonomie des femmes dans tous les domaines de la vie active.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés