Facebook
Le comité interministériel chargé de la lutte contre la covid-19 maintient en l'état l'actuel dispositif préventif pour deux semaines   
16/06/2020

Le comité interministériel chargé de la lutte contre la covid-19 s’est réunie, ce lundi, sous la présidence du Premier ministre M. Ismail Bedda Cheikh Sidiya.



 Au cours de la réunion, il a été procédé à une évaluation de la situation sanitaire du pays, du bilan général du dispositif préventif et de la tendance de propagation de la pandémie parmi les citoyens. L’évaluation a porté également sur la situation économique et sociale consécutive aux mesures préventives telles que l’interdiction des voyages inter-wilayas, ainsi que sur les actions de rééquilibrage entre les contraintes de l’obligation de préserver la santé des citoyens et l’impératif de veiller à leurs conditions économiques et sociales.

Après examen de ces différents aspects, le comité a décidé de :

1) Poursuivre la nouvelle stratégie de santé qui s’adapte à la situation à travers l’organisation d’une campagne intensive de dépistage à Nouakchott et dans les villes de l’intérieur du pays, de manière à disposer de données statistiques fiables sur le niveau réel de propagation de la pandémie en vue de prendre les décisions appropriées en toute connaissance de cause;

2) Maintenir en l’état le dispositif préventif actuel pour deux semaines supplémentaires, dans la perspective d’un réexamen de la situation au cours de cette période pour décider d’un allégement progressif étudié;

3) Rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics (marchés, bureaux, voies publiques…) pour tous les citoyens et résidents;

4) Consacrer la journée de vendredi à la désinfection des grands marchés, des bureaux, commerces…;

5) Veiller à l’application rigoureuse de l’interdiction des cérémonies et regroupements;

Le comité appelle les citoyens à se conformer aux consignes et recommandation de santé pour leur propre protection et celle des leurs et les exhorte à la solidarité et à l’entraide pour dépasser cette crise.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés