Facebook
APDHM/Global African Sheroes Union : Un partenariat pour la cause des femmes   
12/06/2020

L’Ong ’Action pour la protection des droits de l’homme en Mauritanie’ (APDHM) a organisé en février 2020 dernier, une rencontre dans son siège à Nouakchott en vue de préparer le forum des Ong prévu en mars dernier à New York. En dépit du report ...



... de ce forum pour cause de maladie à coronavirus, cette organisation a tenu à rencontrer les femmes membres de l’Ong pour échanger sur leur situation dans le contexte mauritanien.

Dans le cadre du partenariat entre l’ONG APDHM et Global African Sheroes Union, une rencontre a été organisée à Nouakchott-Mauritanie au siège de l’organisation au mois de février 2020 avec quelques femmes membres de l’ONG. Cette réunion rentre dans le cadre du forum des Ong CSW64 jadis prévu le 02 mars 2020 à New York.
Il s’agissait pour ces femmes réunies à cette occasion d’exprimer leurs préoccupations et la volonté du gouvernement mauritanien d’impliquer les femmes dans des postes de décision.  Le gouverne accorde 20% des postes de responsabilités au niveau du gouvernement et d’autres postes politiques au niveau du Parlement, des communes etc.
Par la même occasion, les femmes ont soulevé quelques violations de leurs droits. Tout comme elles ont souligné que 80% des femmes n’ont pas un niveau d’études élevé. Par conséquent, elles sont sans emplois décents et sollicitent des formations pour l’apprentissage aux petits métiers et d’être accompagnées avec des appuis financiers pour toujours continuer à créer des activités génératrices de revenus (AGR), des GIE (groupement d’intérêt économique) pour l’intégration des femmes dans le tissu socio-économique sans distinction de race, da nationalités ou de religion.
Ces femmes demandent à la présidente de Global AfricanSheroes Union, Mme Kim Pool, d’effectuer une visite en Mauritanie pour mieux s’enquérir de la situation des femmes mauritaniennes dans leur pays. Enfin, elles ont salué et apprécié l’invitation et l’organisation par le président de l’Ong APDHM pour leur permettre de s’exprimer à cette occasion. D’après les explications du président sur Mme Kim Pool, elles ont vu en la présidente de Global Sheroes Union, une personnalité humaniste et soucieuse de la cause des femmes.
C’est dans ce sens que ces femmes souhaitent intégrer les créneaux porteurs d’espoir à travers les activités économiques qui favoriseront leur autonomisation.
I.Badiane

APDHM/Global African Sheroes Union : Un partenariat pour la cause des femmes

L’Ong ’Action pour la protection des droits de l’homme en Mauritanie’ (APDHM) a organisé  en février 2020 dernier, une rencontre dans son siège à Nouakchott en vue de préparer le forum des Ong prévu en mars dernier à New York. En dépit du report de ce forum pour cause de maladie à coronavirus, cette organisation a tenu à rencontrer les femmes membres de l’Ong pour échanger sur leur situation dans le contexte mauritanien.

Dans le cadre du partenariat entre l’ONG APDHM et Global African Sheroes Union, une rencontre a été organisée à Nouakchott-Mauritanie au siège de l’organisation au mois de février 2020 avec quelques femmes membres de l’ONG. Cette réunion rentre dans le cadre du forum des Ong CSW64 jadis prévu le 02 mars 2020 à New York.
Il s’agissait pour ces femmes réunies à cette occasion d’exprimer leurs préoccupations et la volonté du gouvernement mauritanien d’impliquer les femmes dans des postes de décision.  Le gouverne accorde 20% des postes de responsabilités au niveau du gouvernement et d’autres postes politiques au niveau du Parlement, des communes etc.
Par la même occasion, les femmes ont soulevé quelques violations de leurs droits. Tout comme elles ont souligné que 80% des femmes n’ont pas un niveau d’études élevé. Par conséquent, elles sont sans emplois décents et sollicitent des formations pour l’apprentissage aux petits métiers et d’être accompagnées avec des appuis financiers pour toujours continuer à créer des activités génératrices de revenus (AGR), des GIE (groupement d’intérêt économique) pour l’intégration des femmes dans le tissu socio-économique sans distinction de race, da nationalités ou de religion.
Ces femmes demandent à la présidente de Global AfricanSheroes Union, Mme Kim Pool, d’effectuer une visite en Mauritanie pour mieux s’enquérir de la situation des femmes mauritaniennes dans leur pays. Enfin, elles ont salué et apprécié l’invitation et l’organisation par le président de l’Ong APDHM pour leur permettre de s’exprimer à cette occasion. D’après les explications du président sur Mme Kim Pool, elles ont vu en la présidente de Global Sheroes Union, une personnalité humaniste et soucieuse de la cause des femmes.
C’est dans ce sens que ces femmes souhaitent intégrer les créneaux porteurs d’espoir à travers les activités économiques qui favoriseront leur autonomisation.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés