Facebook
La Banque africaine de développement va vérifier le rapport sur la corruption   
05/06/2020

La Banque africaine de développement, la BAD, a accepté une révision indépendante de l’enquête interne de la banque sur les allégations de corruption portées contre son président Akinwumi Adesina.



 A la tête de la banque depuis cinq ans, il a récemment été innocenté à la suite d’une enquête interne.

Mais un certain nombre de parties prenantes non africaines, à la tête desquelles se trouve le Trésor américain, ont demandé une nouvelle enquête.

L’ancien ministre de l’agriculture nigérian souhaite être réélu en août.

Mais les États-Unis ont lancé des appels pour qu’il fasse l’objet d’une enquête sur des soupçons de détournement de fonds, de traitement préférentiel pour les autres Nigérians dans des postes de haut niveau et de promotion de personnes soupçonnées ou condamnées pour fraude et corruption.

Akinwumi Adesina nie tout acte répréhensible et a d’abord été innocenté de ces allégations par une enquête interne.

L’institution - l’une des cinq grandes banques multilatérales de développement du monde - est le seul prêteur africain à bénéficier de la meilleure cote de crédit.

bbc


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés