Facebook
Fête du Id El Fitr: La conduite de chacun d’entre nous dépasse sa propre personne et peut impacter la société toute entière (Le Président de la République)   
23/05/2020

A l’ occasion de la fête du Id El Fitr, le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a fait une adresse à la Nation dans laquelle il a souligné que le stade actuel de propagation de la pandémie du



 coronavirus requiert la réalisation du meilleur équilibre possible entre, d’une part, les impératifs de durabilité de l’activité économique et de la vie quotidienne en général, et d’autre part, l’obligation de prendre les mesures extrêmes de vigilance et de prévoyance. C’est là le défi que nous devons relever. Le Président a également évoqué la stratégie de lutte contre la pandémie, mettant en exergue son caractère évolutif.
Il a indiqué que le gouvernement veillera à assurer une constante cohérence entre les mesures préventives, la spécificité du contexte et le niveau de réactivité aux orientations en la matière, précisant que les conséquences de la conduite de chacun d’entre nous face à ces mesures dépassent sa propre personne et peuvent impacter la société toute entière.
Le Président de la République a remercié vivement tous ceux, parmi le personnel de la santé, les jurisconsultes, les hommes de communication et les leaders d’opinion, qui ont contribué à l’animation de ce mois sacré par l’orientation, la sensibilisation et l’instruction.
Voici le texte intégral du discours :
« Au nom d’Allah Le Clément Le Miséricordieux
Citoyens,
Citoyennes,

Que la paix, la miséricorde d’Allah et sa bénédiction soient sur vous.
Il m’est très agréable, au moment où nous nous apprêtons à commémorer, demain, la fête bénie d’El Fitr, de vous présenter, et à travers vous à l’ensemble de la Oumma islamique, mes chaleureuses félicitations et mes meilleurs vœux, remerciant Le Tout Puissant de nous avoir guidés vers les actes de foi et de dévotion au cours du mois béni du Ramadan.
Je saisis cette heureuse occasion pour remercier vivement tous ceux qui, parmi les médecins, les jurisconsultes, les hommes de communication et les leaders d’opinion, ont contribué à l’animation de ce mois sacré par l’orientation, la sensibilisation et l’instruction.
Citoyens,
Citoyennes,

Notre pays fait face, aujourd’hui, à une nouvelle étape de propagation du coronavirus, marquée par une augmentation sensible du nombre de personnes atteintes.
J’implore Allah Le Tout Puissant d’entourer de son infinie miséricorde tous ceux dont la vie a été emportée par ce fléau et d’accorder prompt rétablissement à toutes les personnes qui en sont malades.
Dans sa lutte contre la pandémie, notre pays a traversé deux étapes essentielles :
La première étape a été celle de cas restreints de contamination provenant, pour la plupart, de l’étranger ; une étape axée sur la lutte contre l’introduction du virus dans le pays.
Au cours de cette période, l’Etat a pris des mesures préventives énergiques tout en œuvrant à en alléger l’impact négatif sur les citoyens à travers le plan d’appui dont l’exécution est en cours sur l’ensemble du territoire national au profit de 205 mille familles, réparties sur 8 119 localités.
A ce plan d’appui s’ajoutent de nombreuses autres mesures de soutien, préalablement décidées et déjà en cours d’exécution.
La deuxième étape est celle que nous vivons aujourd’hui, marquée par une hausse du nombre de personnes atteintes et l’augmentation accrue des cas sociaux. Notre entrée dans cette phase signifie que nous serons obligés de vivre avec ce fléau pendant une certaine période. Nous devons parfaitement saisir cette réalité et nous préparer à s’y adapter en veillant à réaliser constamment le meilleur équilibre possible entre, d’une part, les impératifs de durabilité de l’activité économique et de la vie quotidienne en général, et, d’autre part, l’obligation de prendre les moyens extrêmes de vigilance et de prévoyance.
C’est là le défi que nous devons relever.

Citoyens,
Citoyennes,

Notre stratégie de lutte contre cette pandémie évoluera sans cesse pour s’adapter aux différents stades de propagation du virus tout en restant régie par un ensemble de règles dont principalement :
1- La prise constante de mesures préventives diligentes et des dispositions curatives nécessaires ;
2- La garantie de l’approvisionnement du marché local en hydrocarbures, médicaments et produits alimentaires ;
3- La poursuite des efforts visant l’allègement des impacts économiques négatifs de la pandémie sur les citoyens ;
4- La bonne préparation de l’après-pandémie, objectif auquel s’attèle une équipe interministérielle pluridisciplinaire.
C’est sur la base de ces règles que nous continuerons à faire face à cette pandémie dans ses différentes dimensions sanitaire, économique et sociale.
De même, nous veillerons à poursuivre l’appui aux citoyens et à accélérer le rythme d’exécution des projets initialement programmés pour l’amélioration des conditions de vie des franges sociales les plus démunies.
Nous avons conduit une évaluation exhaustive de la précédente étape de mise en œuvre du plan de lutte contre le covid-19, au terme de laquelle nous avons donné au gouvernement des instructions claires aux fins d’œuvrer incessamment à combler les lacunes apparues ici et là, à rapprocher davantage le service du citoyen et à veiller à la gestion transparente des ressources ; d’autant qu’aucun plan, aussi élaboré soit-il, ne peut être efficient si la transparence n’est pas une constante dans son exécution.
En tout état de cause, nous ne tolérerons aucune forme de mauvaise gestion ou de quelconque entorse aux règles de bonne gouvernance.
Citoyens,
Citoyennes,

La situation actuelle est grave et requiert de l’Etat toute la rigueur nécessaire pour l’application des mesures préventives prises dans l’intérêt général et dans le strict respect des droits et de la dignité du citoyen qui en est, en définitive, l’objet et la finalité.
Le gouvernement veillera à assurer une constante cohérence entre les mesures préventives, la spécificité du contexte et le niveau de réactivité aux orientations en la matière.
Nous assumons, tous, une lourde responsabilité dans la mesure où les conséquences de la conduite de chacun d’entre nous face à ces mesures dépassent sa propre personne et peuvent impacter la société toute entière.
C’est pourquoi je vous invite, de nouveau, à prendre toute la mesure du danger que représente ce fléau et à contribuer de manière efficace et responsable, chacun selon sa position, à la gestion de cette phase, par une observation stricte de toutes les consignes, recommandations, décisions et orientations émanant des autorités compétentes, et à l’appui des efforts déployés à tous les niveaux pour faire face à cette pandémie.
C’est de notre vie, celle de nos enfants et du destin de notre pays qu’il est question aujourd’hui. Nous devons, tous, faire bloc face à toute entorse aux mesures préventives et à tout laxisme dans l’observation des orientations faites dans ce sens.
Citoyens,
Citoyennes,

Ma confiance en Allah et en vous est grande, et je suis persuadé que nous pourrons, avec l’aide d’Allah et grâce à vos sacrifices, dépasser cette crise avec le minimum de pertes possible et en sortir par la grâce d’Allah avec une volonté accrue d’enraciner davantage notre unité nationale, de raffermir notre cohésion sociale, de lutter contre l’injustice et la précarité et d’œuvrer à l’édification d’un Etat dont les dividendes du développement durable et global sont partagés par tous ses citoyens.
Enfin, je renouvelle, à chacun de vous, chers citoyens, mes félicitations à l’occasion de la fête bénie du Id El Fitr, saluant vos sacrifices énormes, notamment ceux consentis, en ce moment crucial, par les comités ministériels, les équipes médicales et les forces armées et de sécurité.
Je vous convie, tous, à déployer davantage d’efforts, implorant Le Tout Puissant d’éradiquer ce fléau chez nous, dans la Oumma islamique et le reste du monde, et de nous accorder le bien-être, la sécurité et le développement.

Je vous remercie ».


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés