Facebook
Pétrole et gaz en Mauritanie: derrière l'''opération'' Serval   
21/05/2020

L’homme qui a dirigé le ministère mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, de 2010 à 2013, Taleb Ould Abdi Vall, refait surface avec, selon nos sources, une nouvelle société pétrolière et gazière au nom de Serval Group.



 A peine lancée, la nouvelle entité au tour de table inconnu entend prendre sa part du gâteau dans les juteux contrats du local content du champ gazier Grand Tortue Ahmeyim, à cheval entre la Mauritanie et le Sénégal.

L’ancien conseiller d’Abdi Vall au ministère, Mohamed Salem Boidaha, sera en charge de la direction générale du cabinet. Les deux hommes s’étaient auparavant lancés ensemble lorsqu’ils ont fondé en 2014 E2M, une entreprise qui proposait des solutions électriques aux pays africains (AEI 735). Le conseil d’administration de Serval est exclusivement composé de poids lourds mauritaniens et sénégalais dont Ahmedou Ould Abdallah, ancien ministre et haut fonctionnaire des Nations Unies, figure respectée dans la sous région. Le board comprend aussi Mohamed Saleck Ould Heyine, emblématique directeur général de la SNIM, de 1984 à 2006. 
Dotée de fortes capacités de négociations, le dossier Serval fortifié par le long pedigree de son partenaire marocain, Agence générale de transit et de transports (AGTT), a déjà atterri sur la table des dirigeants de BP , ce qui inquiète grandement la société Maurilog de l’homme d’affaires Mohamed Abdellahi Ould Yaha. Reçus par le ministre de l’Economie et de l’Industrie, les responsables de Serval Group se sont engagés à développer un certain nombre de projets faisant la jonction de la plateforme générale oil & gaz à la capitale Nouakchott, la création d’une cité industrielle pour le développement des industries liées au gaz et au pétrole, la construction d’une raffinerie de pétrole et la création d’une unité de production de fer (Aciérie).

financialafrik.com


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés